Totally Hardy

La premier forum de discussion sur Françoise Hardy
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 "sur Mai 68"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
PG7517
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2243
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Mer 9 Avr 2008 - 17:19

Lil' Bear a écrit:
Au fait, ceux qui ont regardé le doc sur 68 hier: vous n'avez pas été impressionnés par Raquel Welch? drunken

C'est vrai, elle bougeait avec une lascivité que je lui soupçonnais pas ...au milieu de ces GI's hystérisés... Je ne savais même pas qu'elle se "produisait" sur des scènes, je ne la croyais que poupée/potiche au cinéma...Laughing
(j'ai quand même préféré Janis J.(et Jimmy H.) ...moins sexy(s) certes mais tellement bons "illustrateurs" de cette époque et tellement "intenses", "brulants" ( au sens propre pour Jimmy H...).

En dehors de ça, le doc était magnifiquement réalisé et illustré...il m'a rappelé tant de choses un peu évaporées depuis...et beaucoup ému aussi.

_________________


Combien de ruses il fallut pour conserver l'ivresse,
Combien de temps il faudrait pour garder sa jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
michel bh
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3512
Localisation : MAROC/NICE
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Mer 9 Avr 2008 - 19:22

La première chose qui me vient à l'esprit, quand on évoque MAI 68, c'est le poids, le choc des images ! Et puis, dans tout ce marasme, cette violence, les années "YE-YE" en pleine apogée, en pleine gloire. Et puis, les bons groupes anglo-saxons qui se multipliaient et qui ont influencé, par la suite, les nouveaux venus ! Et puis il y avait Les Beatles, Janis Joplin, Jimmy Hendrix ...
Je suis d'accord pour dire, comme PG, que MAI 68, n'a pas influencé Françoise dans son choix d'arrêter la scène ! Même si ses fans le regrettent BEAUCOUP, il faut savoir que les tournées l'épuisaient physiquement, qu'elle se sentait seule, triste d'être si éloignée de la personne qu'elle aimait !
Elle a toujours mis en avant ses limites vocales, ses trous de mémoire . Son parcours, aussi paradoxal soit-il, reste magnifique, exemplaire ; et Françoise est toujours bien là, dans notre mémoire, pour nous faire frémir avec de si belles chansons !

_________________________
"le parfum sucré de vos roses
s'évapore et moi je compose
vous ne m'aurez jamais donné
que le baiser du condamné."
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3719
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Mer 9 Avr 2008 - 21:23

Moi je suis né en 1968, cela me suffit! (j'aurais préféré 69, mais bon....) Bad>>

Pour les générations comme la mienne et les plus jeunes, à moins d'être particulièrement intéressé par la thématique, on reste attaché à ce que nous ont enseigné les livres d'histoire et à la manière dont les professeurs nous ont présentés les événements. D'une façon le plus souvent très partisane donc. Et avec des images très très réductrices, comme plusieurs l'on démontré ici.

40 ans, c'est quand même loin pour essayer de tirer des conséquences sur les générations actuelles. On pourrait croire que l'histoire connait +/- tous les 20 ans - un par génération - des événements remettant en cause beaucoup d'acquis, forcant à repenser les valeurs et les habitudes. La crise économique de 1929, WW2, mai 68, la chute du mur,... Qu'en est-il aujourd'hui?

Pour ma part, je pense que cet événement ne s'est pas encore produit, mais - à la façon d'un Nostradamus (ou d'une Françoise la tête dans les étoiles), je le mettrais comme le résultat/conséquence de la globalisation/mondialisation qui est en cours depuis plusieurs années. Où les pays émergents ont fortement à gagné et les salariés des pays occidentaux fortement à perdre. Le fort accroissement des inégalités et ce retour de l'inflation sont assez inquiétant. Et le ralentissement annoncé de l'économie encore plus. Preuve en est le débat sur le pouvoir d'achat qui va prendre de l'ampleur et risque de coûter bien des plumes à Sarkozy les prochaines années. A quoi tout cela va-t'il nous amener? Probablement un choc brutal qui va remettre les choses à leur place. Je vois donc le prochain "mai 68" comme un changement de société lié avant tout à d'important décalages économiques plutôt qu'à des changements sociaux tels connu dans les années soixante. To be followed!!

Voilà ma contribution à "refaisons le monde" Bad>>>

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
AMALRIC
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1135
Age : 69
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Jeu 10 Avr 2008 - 11:43

Thierry, dans les différentes crises tu cites " ww2 ", de quoi s'agit il ? Je n'en ai jamais entendu parler
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3719
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Jeu 10 Avr 2008 - 13:45

AMALRIC a écrit:
Thierry, dans les différentes crises tu cites " ww2 ", de quoi s'agit il ? Je n'en ai jamais entendu parler

La 2e guerre mondiale camarade!

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Jeu 10 Avr 2008 - 14:04

je suis agé de 29 ans et j'ai été élevé par des parents qui avaient 20 ans en 68.
Comme beaucoup d'autres, je crois que 68 n'a pas été politique pour eux. ils ont profité de ce vent de liberté et se sont beaucoup amusés, ils ont beaucoup ri. C'étaient les copains, surtout, plus que le coté partisan de la politique. ils se sont beaucoup méfiés des doctrines.

aujourd'hui, les gens de 30 ans en gros qui ont été élevés par cette génération ne m'inspirent pas beaucoup, à vrai dire.
beaucoup de bobos...j'en ai surement l'apparence mais pas l'état d'esprit...beaucoup d'eux, très à gauche, n'ont aucun sens du peuple, ils ont des gouts très élitistes et ils vivent comme des bourgeois: ils sont tous dans les grandes villes dans le centre, bouffent tous bio, ils fument pas, ils écoutent france culture du matin au soir, et leur gamins s'appellent pierre et louis...leur cellule familiale tourne beaucoup autour des gamins et plus trop de place pour le couple... bref, plus bourgeois que bohèmes...

quant à ceux à droite, ils ont basculé dans cette droite très américaine, très libérale. et la droite signifie sarkozy...
plus de gaullistes dans les jeunes générations...on finirait presque par regretter....
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1243
Localisation : Saint germain en Laye
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Jeu 10 Avr 2008 - 14:07

J'aime beaucoup ta description des trentenaires, Meurisse, mais n'est-elle pas spécifiques aux habitants des grandes villes. Et dans la France profonde ????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Jeu 10 Avr 2008 - 14:22

A tout prendre, je préfère les bourgeois de gauche aux prolos de droite.

Ma parole, serais-je de parti pris? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2460
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Ven 11 Avr 2008 - 13:10

Les bourgeois de gauche c'est quand même ceux qui ont mis en place la guerre d'Algérie (rappelle toi : qui était ministre de l'intérieur à l'époque ? Je te donne un indice, son fils est surnommé "Papa m'a dit") et y ont envoyé les prolos de droite et leurs fils, parce que les fils des bourgeois de gauche arrivaient tous à se faire affecter en Allemagne, dans les ministères, au fort de Vincennes...jamais plus au sud qu'Orléans.
Alors finalement, moi, je préfère qui ? Les bobos rive gauche ou les bobos rive droite ?
Pour en revenir au sujet principal de ce blog, je ne crois pas qu'on puisse dire que FH soit vraiment ancrée à droite (ancrée avec un a, Romain, mais comme tu l'avais écrit c'était plus drôle...décidément il y a beaucoup de lapsus calami et c'est magnifique, j'adore) , je pense plutôt qu'elle a traversé mais 68 comme elle a vécu le swinging London, sans s'en rendre compte ou juste en en voyant les côtés négatifs parce qu'ils bouleversaient sa petite vie.
A tout prendre Lil'bear, je préfère la gauche à la droite, quand cette gauche n'est pas ce qu'elle est en France actuellement, à savoir la plus bête du monde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Ven 11 Avr 2008 - 14:04

Citation :
Les bourgeois de gauche c'est quand même ceux qui ont mis en place la guerre d'Algérie (rappelle toi : qui était ministre de l'intérieur à l'époque ? Je te donne un indice, son fils est surnommé "Papa m'a dit")

J'étais pas encore né. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Romain
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3743
Age : 31
Localisation : Paris (11ème)
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Ven 11 Avr 2008 - 14:47

Rien à voir a priori mais c'est en tout cas à partir de l'année 68 qu'elle crée ses meilleures chansons.
68-70 y a quasiment rien à jeter.
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3719
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Ven 11 Avr 2008 - 20:16

Petite (parenthèse): on a l'impression en lisant certains message que d'avoir des idées de droite est être un pestiféré. Un des grands principe de la droite qui est le remboursement la dette public afin de ne pas la reporter sur les générations futures n'est quand même pas à jeter ou bien? Sauf que personne n'est prêt à faire les économies nécessaires!! Après moi le déluge!!

Je n'ai jamais vraiment entendu Françoise déballer sur la politique. Je me rappelle d'une émission TV lors de la promo du danger sur la TSR où un journaliste lui avait poser la question sur une thématique de l'époque. Elle l'avait séchement répondu quelque chose du genre"je ne connais pas le sujet, je ne me prononce pas sur le sujet...".

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Ven 11 Avr 2008 - 20:24

thierry a écrit:
Sauf que personne n'est prêt à faire les économies nécessaires!!

A commencer par les hommes politiques - dont le salaire n'est pas celui d'un ouvrier.
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3719
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Ven 11 Avr 2008 - 21:15

Lil' Bear a écrit:
thierry a écrit:
Sauf que personne n'est prêt à faire les économies nécessaires!!

A commencer par les hommes politiques - dont le salaire n'est pas celui d'un ouvrier.

Oui, bien sur, Wink

Mais malheureusement, les économies à faire sont d'un tout autre ordre de grandeur Confused

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
genevieve g
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2428
Age : 70
Localisation : france
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Sam 12 Avr 2008 - 16:15

Que faisaient-elles en Mai 68 ?Chanteuse, ministre, créatrice, femmes de lettres, ces sept personnalités avaient entre 15 et 30 ans ce printemps-là.Dans leurs récits, fascinés ou indignés, on entend les rires, les bruits de la liberté, de la confusion… En revivant cette page d’histoire, c’est leur jeunesse qu’elles nous révèlent.
Paru le 05.04.2008, par Philippe Dufay

Françoise Hardy
Lorsque les événements de Mai 68 eurent lieu, Jacques et moi étions à Paris. Notre attaché de presse commun nous conseilla de quitter la capitale jusqu’à ce que le calme revienne… Ma conscience politique était nulle, je ne me sentais guère concernée par ce qui se passait, et cela m’intéressait d’autant moins que la violence sous toutes ses formes, y compris celle du vandalisme, a toujours discrédité à mes yeux ceux qui s’y livrent, quel que soit le bien-fondé de leurs revendications. Il me semble que l’attribution de certains changements majeurs au mouvement qui marqua le printemps de cette année-là relève d’une confusion entre les effets et les causes : Mai 68 a simplement mis en lumière et ratifié une évolution dont le processus, enclenché depuis longtemps, arrivait à maturité.

Si Mai 68 n’avait pas eu lieu, l’évolution de la société française aurait été la même. Celle de la société britannique n’a pas eu besoin de ce genre de manifestation. La libération sexuelle, que l’on met, à tort je crois, dans le fourre-tout de Mai 68, ne me concernait pas non plus. Je me sentais socialement libre sur ce plan, tout en déplorant la confusion trop fréquente entre ce genre de liberté et le débridement consistant à multiplier les partenaires. J’ai été l’une des premières jeunes Françaises à utiliser la contraception – plus importante pour la libération sexuelle que Mai 68 –, quelques années avant sa législation en 1967. »
Propos extraits de son autobiographie à paraître. Chanteuse, derniers albums : «Parenthèses… _et _Françoise Hardy, 100 chansons, chez EMI.
Page suivante Accès direct Françoise Hardy Mireille Dumas (1) Roselyne Bachelot (1) Sonia Rykiel (1) Laure Adler (1) Régine Deforges (1) Élisabeth Badinter (1)
Revenir en haut Aller en bas
Romain
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3743
Age : 31
Localisation : Paris (11ème)
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Sam 12 Avr 2008 - 17:05

Que cherches-tu à nous dire Geneviève Question

C'est justement le passage qu'a posté PG en page 1 , point de départ de tout le topic.
Revenir en haut Aller en bas
Prune
Fan
Fan


Nombre de messages : 2854
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Sam 12 Avr 2008 - 20:48

Lil' Bear a écrit:
thierry a écrit:
Sauf que personne n'est prêt à faire les économies nécessaires!!

A commencer par les hommes politiques - dont le salaire n'est pas celui d'un ouvrier.

On ne va tout de mème pas revenir au communisme : tout le monde avec le mème salaire.
Bien évidemment, je suis contre les injustices et elles sont légions.
Le fossé entre les riches et les pauvres se creusent. Les classes moyennes s'effondrent. Dans notre fort intérieur, on veut tous qu'il n'y ait plus de pauvres mais le monde est ainsi fait. La mondialisation est à notre porte et nous devons nous moderniser, sous peine d'implosion.
Tout ceci est un vaste débat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Sam 12 Avr 2008 - 22:05

Prune a écrit:
On ne va tout de mème pas revenir au communisme : tout le monde avec le mème salaire.

"Revenir"? Le régime communiste n'a jamais existé en France. Wink
Je suis pour un salaire relatif à la pénibilité du travail. Les ouvriers font un travail au moins aussi pénible que les hommes politiques. Ils y laissent leur santé, et leur espérance de vie, par la même occasion. Mais de tout temps, en France, le travail de l'ouvrier a été méprisé. Il y a une hiérarchie des valeurs que je conteste, dès le départ. Je ne vois pas pourquoi l'intellectuel devrait avoir un salaire supérieur au manuel. Alors oui, pour ça, j'ai une sensibilité très à gauche. J'estime aussi qu'à partir du moment où des classes sociales sont malheureuses, on ne peut pas se vanter d'avancer, ni de prospérer économiquement. Je pense que ce qui perd l'Homme, c'est son manque d'humanité et de sensibilité sociale, à échelle nationale comme mondiale.

Et je ne parle même pas de l'écologie...
Revenir en haut Aller en bas
Prune
Fan
Fan


Nombre de messages : 2854
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Sam 12 Avr 2008 - 22:46

Le communisme n'a peut ètre pas existé en France mais bel et bien, dans certains pays!! Tu joues sur les mots....
Je respecte ton point de vue. Aujourd'hui, si tu entends les jeunes lycéens, ils veulent tous aller à la Fac, etc....surtout pas de travail manuel. C'est un tort. Il faudrait revaloriser, le travail manuel. Certaines entreprises font des démarches, en ce sens. Certains manuels gagnent plus, que des intellectuels. Un boulanger gagne très bien sa vie : il ne faut pas compter ses heures, il est vrai et ètre à son compte. Un cadre en entreprise, ne compte pas ses heures, non plus. Des entreprises n'ont pas mis en place, le système des heures supplémentaires.
Je te parle de ces cas car je les connais.
Beaucoup trop de Français sont au SMIC et de nos jours, c'est insuffisant, vu le cout de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3719
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Dim 13 Avr 2008 - 10:20

Prune a écrit:
Aujourd'hui, si tu entends les jeunes lycéens, ils veulent tous aller à la Fac, etc....surtout pas de travail manuel. C'est un tort. Il faudrait revaloriser, le travail manuel. Certaines entreprises font des démarches, en ce sens. Certains manuels gagnent plus, que des intellectuels.

Je suis ENTIEREMENT de ton avis Prune. Il faut effectivement que les mentalités évoluent. Lors des manifestations des étudiants voilà 1-2 ans, les étudiants scandaient: "on a fait des études donc on a droit à un travail (et un salaire bien sur...) correspondant à ce que l'on a étudier"... Cette manière de voir est archifaux car il occulte entièrement le principe de l'offre et de la demande. La formation doit s'adapter à un marché du travail qui évolue rapidement et non l'inverse. Et oui Prune, un bon métier manuel rapporte - pour les personnes qui sont d'accord de travailler - aujourd'hui plus qu'une emploi derrière un écran en chemise blanche... Heureusement, les politiques commencent à s'en rendre compte et adapte l'offre de formation dans ce sens.

Et comme disait little bear. Oui: il faut REVALORISER la valeur travail. Mais il faudrait alors aussi que les gens se redécident à se retrousser les manches. Il y a aujourd'hui beaucoup trop d'intermédiaires en cols blancs qui ne créent aucune richesse (à comprendre - dans l'optique du PIB).

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
Pierre G
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 46
Localisation : paris
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Dim 13 Avr 2008 - 12:50

.....
Revenir en haut Aller en bas
genevieve g
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2428
Age : 70
Localisation : france
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Dim 13 Avr 2008 - 18:39

la je ne suis pas tout a fait de votre avis,mes 2 filles en lycée technique,et bien ce que vous savez pas ,c'est que le gouvernement,est apres fermés les filiéres professionnels publics.
Donc vos enfants seront obligés d'aller dans le privés ,pour moi,c'est impossible a 5000e les etudes par an,+ le logement et le reste..
Ne me parler pas des bourses,pour un trimestre 98e ,alors que l'internat est a 550e par trimestre,dans le public.Pour un revenu de 1078e par mois.
Revenez a la realités des choses.LES plus demunis,n'auront pas la possibilités de faire des etudes .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Dim 13 Avr 2008 - 22:26

Moi j'ai toujours pensé que l'éducation était à la base de tout. Lorsque j'entends dire, pour cautionner la suppression de postes d'enseignants, que de bons professeurs peuvent enseigner à 50 élèves, je bondis au plafond. Au-delà de trente élèves, impossible de faire du bon boulot, n'importe quel enseignant vous le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Dim 13 Avr 2008 - 23:19

personnellement, même si chacun a une responsabilité dans cette dette collective, je trouve particulièrement injuste que les mesures prises touchent plus durement les pauvres que les riches. tout le monde doit se serrer la ceinture? pauvres comme riches? ok. mais on ne fait pas de paquet fiscal, alors, pour les plus aisés de ce pays...cet argent aurait déjà pu servir pour nos vieux qui, eux, ont bossé toute leur vie, et n'ont même pas droit à une vie décente.
et que dire de tous ces trusts qui tuent la concurrence, et que l'on n'ose pas taxer davantage quand leurs dirigeants, incapables, se tirent avec des millions d'euros...
il y a de l'argent.
tous, à droite comme à gauche, reconnaissent en plus que la france n'a jamais été aussi riche....
là, désolé, je me sens de gauche...tout ca est une question de justice et d'équilibre...

en revanche, il y a beaucoup de choses -je travaille dans un lycée- choquantes, en effet.
la france est le pays au monde qui investit le plus dans l'éducation et qui a des résultats très très médiocres à côté de pays qui investissent moins. mes collègues invoquent souvent le manque de moyens. c'est complètement faux, je pense. on est en nombre suffisant et largement. il faut moderniser, c'est tout. être créatif. et investir dans la recherche pour être plus pointu. royal avait beaucoup insisté là dessus et un pays comme la france dans la mondialisation se devrait, avec les moyens qu'elle a, d'être innovant, et de hisser vers le haut tant l'économie que les travailleurs...
je n'ai rien contre le travail manuel. bien au contraire. Il m'est arrrivé bien plus souvent de rencontrer des gens dits "non intellectuels" bien plus interessants et sans à priori que des intellectuels...Mais là encore, c'est la droite qui a fait venir des immigrés pour faire baisser le côut du travail manuel pour se mettre au diapason de la concurrence dans les années 70. immigrés que l'on a d'ailleurs parqués dans des cités dortoirs...
l'offre dans le travail manuel est plus importante que la demande et c'est lié en partie à l'évolution -positive selon moi- que plus les peuples sont éduqués, plus ils ont un meilleur niveau, plus l'économie et par conséquent le travail devient plus interessant. quand je vois les difficultés des chercheurs, qu'ils partent à l'étranger, ou qu'ils restent ici payés à coups de lance pierre...la gauche, je crois -mais c'est mon avis- a un idéal de société plus ambitieux.
la mentalité de boutiquier, très années 50, que sarkozy voudrait voir chez chaque francais, me gave...démarrer au plus bas, galérer, avoir la "positive attitude", merci bien...
les gens ne vivent pas pour travailler. ils travaillent pour vivre.
on a tendance à l'oublier.
quand je vois les sections professionnelles des lycées, ou l'on forme de furures couturières, ou des futurs vendeurs de grande surface, ils sont, je trouve, encore très optimistes!
ils vont gagner le SMIC...et le smic en france en 2008...
bref, quel avenir...sans compter que le monde est bien plus impitoyable, et qu'on les jettera à la moindre erreur...
alors se retrousser les manches, je veux bien...
qu'on propose des salaires plus décents, qui laissent entrevoir une évolution possible...
une anecdote avant de finir ma lancée.
en tant que surveillant, je gagne 1050 euros nets. ce qui est peu plus que le SMIC mais je ne me plains pas. c'est transitoire. et j'ai beaucoup de vacances...
une nouvelle collègue est arrivée. une fille jeune qui a travaillé trois ans au mac do...la dernière année, elle était passée manager...mais elle avait le taux horaire et les heures qui vont avec (41h par semaine)...payé 950 euros....manager....
elle découvre la fonction publique avec ravissement, vous pensez bien....
et elle a raison.........
Revenir en haut Aller en bas
genevieve g
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2428
Age : 70
Localisation : france
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   Dim 13 Avr 2008 - 23:51

Meurisse.
tu as raison,tu travailles toutes ta vie ,sans un sou,et arrivait a la retraite,tu ne sais meme plus si tu vas pourvoir garder ton toit.

Tant qu'aux travails manuels,mes 2 filles ont pris une l'horticulture,et l'autre l'aide a la personne,2 metiers pas facile,mais si en plus ont supprimes ;les lycées publics de ses filiéres ou vas-t-on.

c'est pas avec mes 1078e,par mois que je vais l'aider,ou alors il faut que je plantes ma tente,car loyer en HLM de 403e et pas droit a l'apl.

Le tords de mai68,c'est que cela n'as jamais ete completement fini,et je pense que nous y reviendrons,en espérant que ceux qui recommencerons aurons plus de courage que ceux qui avaient une quarentaine d'années a l'epoque et qui ont tout arretez trop tot.Par peur!
Trop de choses sont restez en suspends ou pas fini,ou mal fini,c'est ce qui nous amenent aussi a cette situation d'aujourd'hui.
Combien de stagiaires ,dont les patrons meme s'ils sont contents,me donnes memes pas 1e en recompense,c'est honteux,moi,j'ai vu ma filles revenir exténués de son travail,avec promesses d'etre payés ,et a la fin du stage :rien.
Beaucoup de travail a l'heure actuelle ,c'est de l'esclavage moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "sur Mai 68"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"sur Mai 68"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Festival "autour des cuivres" - du 20/10 au 24/10 - Cournon d'Auvergne
» [Chronique] Lonewolf "The Dark Crusade"
» [Video] "My Black Mama" taught by Stefan Grossman
» Jeff Beck : "Emotion & Commotion" (2010)
» Classements de "Oui mais... non"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Totally Hardy :: FRANCOISE HARDY :: News-
Sauter vers: