Totally Hardy

La premier forum de discussion sur Françoise Hardy
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Le rock a-t-il encore une raison d'être ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Le rock a-t-il encore une raison d'être ?
Oui
82%
 82% [ 14 ]
Non
18%
 18% [ 3 ]
Total des votes : 17
 

AuteurMessage
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3084
Age : 41
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   Lun 28 Avr 2014 - 7:32

Revenir en haut Aller en bas
alosbert
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : france
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   Mar 29 Avr 2014 - 17:05

J'ai l'album avec comme un lego, mais a aucun moment on décolle, l'esprit reste sur le quai alors qu'avec la mort d'Orion, on se retrouve vite sur une autre planète.

Le bon vieux rock FM fin 70's/début 80's, pas génial ou très original, mais de bons artisans (le très réussi heartbeat city des Cars, des groupes comme foreigner, ten cc, Alan Parsons project, supertramp, Fleetwood mac, toto, steely dan...). La révolution punk alors qu'a l'époque, quasiment aucun adolescent avait le look punk et que les plus gros vendeurs étaient supertramp, queen, les bee Gees, abba, blondie, Fleetwood mac...
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   Mar 29 Avr 2014 - 19:15

on ne peut pas vraiment parler de "révolution punk". Ce mouvement est à mon avis surrestimé et il est erroné de dire que l'avènement de ce courant contestataire a remis en cause ce qui existait jusqu'à présent, le psyché et le glam rock touchait de toute façon à leur fin et certains artistes à l'image de Bowie n'ont pas hésité à s'en distancer avant l'arrivée du Punk. En Angleterre, ce ne fut qu'un mouvement social et la plupart des formations punk n'ont fait que feu de paille ou sont passé à la coldwave/new wave ou autre metal. Et les "gros vendeurs" continuait à être plus que jamais des gros vendeurs. Pink Floyd cohabitait avec KISS qui cohabitait avec Abba. Le punk est mort avant eux. Quelle période folle!! Aujourd'hui, c'est "The Voice"...

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
alosbert
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : france
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   Mer 30 Avr 2014 - 17:38

Dès 74/75, Peter Hamill, Peter Gabriel, les membres de Kraftwerk... se sont coupés les cheveux, et Asia, Yes, Genesis, Mike Olfield étaient encore très populaires au début des 80's avec Kate Bush leur fille spirituelle, plus que PiL ou Damned. En occident, l'immemse majorité des adolescents amateurs de rock fin 70's avaient une veste en jeans, une frange et les cheveux plus ou moins longs. Il est vrai que parmi, les jeunes groupes, surtout en Angleterre, les cheveux étaient courts, des coupe en brosse, les pattes a la tondeuse, mais vers 84/85, c'était de nouveau les cheveux longs (cf damned).

Le seul jeune groupe pas de hard-rock a avoir eu les cheveux longs en 78 pour le premier album en 78 a été Japan (ils voulaient imiter les NY dolls alors que le glam-rock, c'était déjà fini Smile ). C'est vraiment une curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
alosbert
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : france
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   Mer 30 Avr 2014 - 17:58

Ceci dit, le punk, tout le visuel, l'attitude,, les morceaux courts, les mauvais musiciens, le public, le pogo, c'était plutôt nouveau.

Cela a surtout fait du mal aux jeunes femmes paumées, droguées, les anciennes hippies qui ont trouvé là un mode d'expression encore plus extrême, et qui l'ait de plus en plus, les goths, puis les suicide girls, les démo, de plus en plus précoces, allant au-delà des pires caricatures, voilà l'héritage le plus visible, touchant surtout les classes les plus populaires, la où souvent le ou les parents souvent amateurs de sous-culture a été incapables de transmettre grand chose (en Suède, c'est ultra visible cette différence selon la classe sociale, même le sport pratiqué (le ou la footballeur abruti, moins le cas parmi les golfeurs, les sports nautiques et même les hockeyeurs).

Si j'en parle, c'est que la culture rock est plus présente qu'en France (des tas de biographies d'anciens hardrockers, des questions sur le métal dans des émissions de jeux) et qu'aujourd'hui, les conséquences sont dramatiques, détruit corps et visages et l'âme, l'identité scandinave. C'est devenu le parfait outil pour détruire les peuples, leur identité en vendant une pseudo rébellion, liberté. L'amateur de rock peut que détester cette évolution.
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   Mer 30 Avr 2014 - 20:31

Il est vrai que Philippe Manœuvre en fait un peu trop sans son costume de vieux rocker, mais c'est un privilégié...

Je ne pense pas qu'il faille forcément mettre cela sur le compte de la société. A la fin, la vie est ce que l'on veut bien en faire... On peut être un rocker nostalgique sans avoir besoin de porter le perfecto ou les santiags. Ou si l'on souhaite opter pour la déviance, il faut l'assumer aussi. Renaud l'a très bien exprimé dans sa chanson "Loulou" de 1983, loulou qu'il n'est pas devenu contrairement à certains de ses fans...

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
alosbert
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : france
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   Dim 4 Mai 2014 - 17:03

Et comme avec d'anciens contestataires, grandes gueules devenus des bourgeois bedonnants et moralisateurs donc ce qu'ils prétendaient combattre, suffit de regarder de nombreuses émissions sur les jeunes talents du rock, les mêmes émissions existent dans de nombreux pays, et partout les mêmes attitudes, tatouages et l'anglais triomphant, le rock ou ce qu'il en reste uniformise les populations et détruit l'identité culturelle.

Avant, c'était un peu pareil, sans les Américains et les Anglais, les Français auraient peut-être attendus des décennies pour avoir les cheveux longs, mais a l'époque, c'était nouveau, naïf, expérimental. Aujourd'hui, on ne
Revenir en haut Aller en bas
alosbert
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 36
Localisation : france
Date d'inscription : 11/04/2014

MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   Dim 4 Mai 2014 - 17:07

plus y croire, c'est devenu pénible, une véritable pollution culturelle.
Les autres domaines artistiques sont encore passionnants (nous sommes en plein âge d'or de la caricature, de la peinture animalière, voire de la BD et du cinéma de divertissement).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rock a-t-il encore une raison d'être ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rock a-t-il encore une raison d'être ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Les disques de rock à avoir toujours sur soi.
» Ampli Two-Rock Overdrive Signature 100 watts
» les émissions de rock à la télé
» [rock] Les années 80 : l'âge post-moderne
» [Rock Progressif] Playlist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Totally Hardy :: AUTRES :: Blablatages-
Sauter vers: