Totally Hardy

La premier forum de discussion sur Françoise Hardy
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Lun 7 Juil 2008 - 23:13

Quels sont vos films fétiches, acteurs ou actrices qui vous font rêver, production qui vous font fuire les salles obscures...

Par exemple, si vous devier sélectionnez dix films (j’omets volontairement « préférés »…)

FUNNY GAMES (Michael Haneke, version original) : peut-être le seul film qui a réellement modifier mon comportement de regarder un film

Puis sans ordre de préférence :
KING KONG (version 1976): l’un des rares films (avec LES PONTS DE MADISON) qui m’a fait chialer à toutes larmes…La mort du gorille devant les yeux de Jessica Lange, quel moment de cinéma…
MEURTRE MYSTERIEUX A MANHATTAN (Woody Allen) : (sans plaisanter) le film que je me repasse chaque année depuis quelques temps, lorsque le Woody "Allennuel" ne m’a pas entièrement convaincu…
LA MORT EN DIRECT (Bertrand Tavernier) : A l’image du « Danger » pour Françoise, le film qui a déclenché mon admiration pour Romy Schneider (ou était-ce FANTOME D'AMOUR?). Un de ses derniers rôles. Si naturelle et bouleversante. La téléréalité, 20 avant
LOLA RENNT (Tom Twyker) : Le film qui représente le mieux ce que j’attends du cinéma aujourd’hui.
LE GENDARME SE MARIE (Jean Girault) : Le film comique français par excellence. Louis de Funès et Claude Gensac. Ludovic et Josepha. Le couple le plus drôle. Irremplaçable. Indémodable.
DANCER IN THE DARK (Lars von Trier): Le film qui m’a fait déserter les salles obscures pour quelques semaines. Et qui anéanti le prestige que représentait pour moi la Palme d’or. Pour moi, un des plus mauvais usage du cinéma. Quel est le but de montrer tant de souffrance? A des années lumières de FUNNY GAMES.
AU LOIN S’EN VONT LES NUAGES (Kaurismäki). Le film qui reflète au mieux ma sensibilité sociale. Loin du réalisme british à raz –les-paquerettes de Ken Loach, le réalisteur « social » qui dépeint sans pathos, mais avec un sensibilité à fleur de peau, la dureté de l’existence.
LA BOUM (Claude Pinoteau) : LE film de ma génération. Qui fait que Sophie Marceau reste l’actrice préférée des français (et ils ont bon goût..).
WALL STREET (Oliver Stone): Comme pour beaucoup d’autres personnes, le film qui m’a définitivement persuadé à prendre les chemins de la fac d’économie…

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 0:09

Pour le début des 80's, Blade Runner (du même réalisateur, il y a aussi l'excellent et très beau "duellistes"), Excalibur ou Conan le barbare.
"le magnifique" (peut-être mon film préféré), "l'homme de rio" de Philippe de Broca et Butch Cassidy & le Kid 'avec une magnifique bo de Burt Bacharah), aussi "Papillon", "Sacrée Grall", les contes de Canterbury de Pasolini, "goto l'île d'amour", "contes immoraux" de Walerian Borowczyk, "la planète sauvage" de rené laloux, "l'homme qui plantait des arbres" de Frédéric Back (merveilleux moyen-métrage d'animation avec Philippe Noiret dans le rôle du narrateur), "l'année prochaine si tout va bien", "Obsession", "Carrie", "Blow out", "pulsions" et d'autres de de Palma, "Amarcord" de Fellini, "l'homme de rio", Tim Burton aussi 'le premier Matrix, Seven, requiem for a dream, fighting club, usual suspects, Impitoyable pour les films plus récents). "L'aile ou la cuisse" pour l'ambiance et j'en oublie beaucoup comme "le choix des armes", "coup de tête" ou "la meilleure façon de marcher" (j'ai beaucoup moins aimé le cinéma français des 80's à part quelques comédies).
Et "le distrait" de Pierre Richard !
Le cinéma réaliste ou trop expérimental non, plutôt celui champagne, où l'on voyage, s'amuse, rêve, où le cinéaste ne se prend pas pour un prof mais un conteur.
"Orange mécanique", "Barry Lindon" de Kubrick, "les proies" de Don Siegel avec Eastwood, le premier inspecteur Harry (le meilleur).
"Prends l'argent et tire-toi" ou prends la caisse, bon un Woody Allen de la fin des 60's très attachant.
Quelques films hollandais de Paul Verhoeven, de Patrick Schulmann, le Bertrand Blier des 70's, de Gilles Carle, de Werner Herzog, de Polanski, de Terrence Malick...
Comme curiosités, il y a les deux premiers films d'Alejandro Jodorowsky
(souvent choquant, mais visuellement extrêmement riche). Ce que j'aime pas, c'est que j'ai l'impression que de nombreux animaux ont été sacrifiés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 8:02

thierry a écrit:
LA BOUM (Claude Pinoteau) : LE film de ma génération.

On est de la même génération, pourtant. What a Face

Moi j'ai été marqué par Isabelle Adjani dans L'Eté meurtrier. En 1983. J'avais quatorze ans. Une interprétation fascinante. C'est le rôle qui a fait d'Adjani une star. Un peu comme Thriller pour Michael Jackson, à la même époque justement. Et tous deux semblent ne pas en être revenus, comme Icare se brûlant les ailes.

J'aime Adjani dans tous les rôles qui précèdent L'Eté meurtrier. Un film comme Tout feu, tout flamme montre davantage son immense talent que Camille Claudel. Le succès lui est monté à la tête après L'Eté meurtrier, elle a commencé à trop en faire, en se prenant pour une star inaccessible.

Ceci étant dit, elle était déjà bizarre avant, et c'est peut-être ce grain de folie ou d'excès qui a fait d'elle ce qu'elle est, malgré tout. En tout cas, pour L'Eté meurtrier, il y a eu conjonction d'astres, c'était du sur mesure! Et quelle beauté! La peau bronzée, les yeux bleus brûlants... L'adolescent de 14 ans que j'étais ne pouvait en ressortir indemne. drunken
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 9:33

Indépendamment de sa plastique, Isabelle Adjani ne m'a jamais impressionné. Un jeu beaucoup trop artistique pour moi. Ces interprétations à la limite de la démence qui se rapprochent souvent du théatre filmé ne m'interpèllent guère. D'une façon générale, la prestation d'acteur en tant que tel ne m'intéresse pas (Si la prestation d'Adjani est loin d'être désagréable dans "L'été meurtrier" ou "Subway", c'était avant tout parce qu'il s'agissait d'un film de Becker respectivement de Besson). A l'exception peut-être d'Isabelle Huppert où je suis toujours curieux de découvrir une nouvelle facette de son jeu basé sur sa légendaire froideur (tant qu'elle évite la comédie…), je ne vais pas (plus) voir un film pour un acteur.

Jusqu'à quelques années, j'aurais dis que seul le propos du film m'intéresse (et particulièrement les films à thème politique, économique, etc..). Aujourd'hui, il est de plus en plus fréquent que j'ai envie de découvrir l'emballage, la technique, l'exercice de style (les films de Aronofsk mentionné par John - une énumération de films très intéressants que tu mentionnes, j'y reviendrais peut-être - , le "Time Code" de Figgis avec l'écran séparé en 4, le "Nothing" ou "cube" de Natali,…).

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."


Dernière édition par thierry le Mar 8 Juil 2008 - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2401
Age : 69
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 13:17

Moi c'est dans "Adèle H" qu'elle m'a impressionné.

Et je mettrai en premier des films qui m'ont marqué "La nuit américaine" (je sais que ça fera grand plaisir à Pierre).

Dis moi Thierry, c'est donc toutes les années, et à longueur d'année, que tu te repasses "Meutre mystérieux à Manhattan".
Accroche toi, peut être qu'un jour Allen arrivera à faire du cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 14:34

CLAUDE a écrit:


Dis moi Thierry, c'est donc toutes les années, et à longueur d'année, que tu te repasses "Meutre mystérieux à Manhattan".
Accroche toi, peut être qu'un jour Allen arrivera à faire du cinéma.

Sa séparation d'avec Mia Farrow a incontestablement eu un impact négatif sur son oeuvre. Est-ce que je le regarde chaque année. Soyons honnête, presque… Y'a quand même quelques exceptions (Mighty Aphrodite, Deconstructing Harry, Sweet and lowdown,…). Ces oeuvres restent originales et bien supérieures à d'innombrables navet sortant de nos jours sur nos écrans. Et puis il y a désormais trop d'attente envers lui…. Son oeuvre est désormais faite, tout ce qu'il sort maintenant n'est que bonus.

Mais pourquoi fan de Allen? J'apprécie surtout cette capacité à faire rencontrer des personnages que tout opposent et qui malgré tout parviennent à cohabiter. Parfois dans des situations à la limite de l'absurde (le cinéaste qui devient aveugle, le personnage qui devient flou,..) avec quelques répliques faisant mouches. Tout est fait de contrastes et d'opposition. L'harmonie et la fusion n'exsite pas chez cet homme. Cela est même inconcevable… On constate aussi que la technique n'est pas l'élément principal de ses films. Un peu trop de nervosité parfois. Mais peu importe… Je préfère nettement ces images à ces longs plans séquences d 'images estétiques montrant souvent les acteurs et actrices nus sous toutes les coutures...Pour ce qui me concerne, la magie opère …. Je parviens à m'attacher à tous ces personnages égoïstes de la classe moyenne supérieure - paumés ou trop sur d'eux. Très souvent aussi, on retrouve dans l'un d'entre-eux, noyés dans leurs problèmes affectifs et existentiels, sans préoccupation des problèmes économiques et sociaux… (on ne peut quand même pas regarder que du Ken Loach ou du frères Dardenne.) Le culte de la personne, les autres n'existent pas. Ce sont tout des éléments utilisés pour décrire une sitcom bon marché répliqueront les non convaincus. Probablement…

Je ne fais pas le culte des réalisateurs (quoique avec Haneke…), mais même en sortant d'un petit film de Woody Allen, je me sens un petit peu plus joyeux et léger que lorsque j'y suis rentré… Je suis peut-être très minimaliste, mais n'en demande pas plus d'un film. Allez voir des chefs d'oeuvres toutes les semaines… très peu pour moi!

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3357
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 14:46

thierry a écrit:

Sa séparation d'avec Mia Farrow a incontestablement eu un impact négatif sur son oeuvre.

Je préférais la couple Allen/Keaton. "Annie Hall" par exemple.
Pour se dégoûter de la geignarde Mia Farrow il faut regarder "September" une vraie tête à claques
et on plaint la mère (présentée comme autoritaire) plutôt que la fille.
Dans "Rosemary's baby" au moins elle pleurait pour quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Prune
Fan
Fan


Nombre de messages : 2827
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 17:15

Hier soir, j'ai regardé un film culte d'Alain Delon : Rocco et ses frères, sur Arte. Tous ces grands acteurs, tels que Jean Gabin, Romy Schneider, Bourvil, Michèle Morgan, etc...me font toujours réver.
Actuellement, ce sont Isabelle Huppert, Nathalie Baye, Guillaume Canet, etc.....ils sont nombreux.
Sans oublier le cinéma américain, avec tous leurs grands acteurs passés et présents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 18:21

J'ai jamais été fan d'Adjani, mais pour une actrice assez jeune (à l'époque), elle avait déjà joué dans de nombreux films dans les 70's comme le locataire ou la gifle (la boum n'étant que la version début 80's de ce film). On peut aussi la voir dans "l'année prochaine si tout va bien" et "Clara et les chics types" et je trouvais ça sympa toutes ces comédies de la fin des 70's un peu désabusées avec l'équipe du splendide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 18:31

Woody Allen, j'aime surtout la fin des 60's et les 70's car un film de WA reflète plus ou moins l'époque et l'Amérique depuis le début des 80's, cela ne m'interesse pas trop, aucune fascination (ce n'est que du toujours plus, plus aucune magie).
Dans les 70's, dans les paysages, la tronche des gamins, l'allure des plus vieux, je sentais quelque chose de plus authentique, naturel.
Dans honkytong man d'Eastwood (82), il y a encore cette impression, après le look, le clinquant, le tout technologique, l'efficacité pour en mettre plein la vue (parfois très réussi et divertissant) sont apparus.
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 19:26

Pour répondre à Pierre, je suis entièrement d'accord avec toi. Rien ne vaut le couple Allen/Keaton (dommage que le revival n'a pris la forme que d'un seul film). Mia Farrow, elle n'est effectivement pas toujours très bien employé (si elle est employable...). J'aime surtout ses prestations dans "La Rose pourpre du Caire", "Radio Days" mais surtout dans "Une autre femme" où elle me semble être la plus proche de sa personnalité. "September", j'ai jamais vraiment aimé tout comme "Crime et délit de la même époque".... Mais jusqu'à "Maris et Femmes" en 2002, les films de Allen étaient beaucoup plus structurés. Les acteurs constituaient une grande famile et revenaient de films en films. Puis vient les événements que l'on sait, le retour de Diane Keaton et puis, une suite d'acteurs n'ayant à mon avis pas le calibre pour tenir de tels rôles. "Deconstructing Harry" porte à cet effet très bien son titre...

Je n'ai pas de période particulière, l'oeuvre de Woody Allen évolue suivant son personnage. Un petit moins pour la période Dreamwork du début des années 2000...

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 19:28

Prune a écrit:
Hier soir, j'ai regardé un film culte d'Alain Delon : Rocco et ses frères, sur Arte.

Oui, très bon film... Avec aussi Annie Girardot comme le préciserait très certainement Romain.

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
genevieve g
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2428
Age : 70
Localisation : france
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 20:18

et le corniaud,un film qui me fait toujours rire.
Et le trou nprmand avec bourvil,et brigitte Bardot ;

la guerre des boutons aussi dans les films pas mal.

La smala,avec Balasko,et la dans ses films il y en as quelque uns.

Le papillon,avec michel serrault.

les films la gloire de mon pére ,lechateau de ma mère,de pagnol,etc.;;;;;;;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 21:16

Le film que je préfère est sans doute Barry Lyndon par Stanley Kubrick (1975).

Quelques autres titres des films que j'aime:

Once upon a time in America (Leone - 1984)
City Lights (Chaplin - 1931)
Paths of glory (Kubrick - 1957)
Dr. Strangelove (Kubrick - 1964)
Rear window (Hitchcock - 1954)
L'Atalante (Vigo - 1934)
The third man (Reed - 1949)
The Seven Samurai (Kurosawa - 1954)
Wild strawberries (Bergman - 1957)
Les quatre cents coups (Truffaut - 1959)
M (Lang - 1931)
Au hasard Balthazar (Bresson - 1966)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mar 8 Juil 2008 - 21:42

J'aime bien les films d'Yves Robert comme Alexandre le bienheureux (la nature est très bien filmée), un éléphant... et nous irons tous au paradis, ainsi que ceux de Marco Ferreri.
Un film de sf à voir absolument : "dark city" d'Alex Proyas
Il y a aussi "bandits bandits" de Terry Gilliam, "Jin-Roh", "Carnage", "Johnny s'en va t'en guerre" et des plus connus comme little big man ou la planète des singes (visuellement splendide surtout la première partie).
Comme pour la musique, la bd, il faut qu'il se passe quelque chose, des grands espaces, du mouvement, de l'aventure, de l'émotion (j'ai jamais été au cinéma pour voir un documentaire (souvent très orienté politiquement) ou un film/téléfilm). Faut que cela soit soit esthétique, soit original, soit attachant (j'ai du mal avec le cinéma réaliste nordique encore plus ennuyeux que la vie (il y a toujours un moment où l'on voit l'acteur principal, la bite à l'air sortir des wc)). Les pires films que j'ai vu furent deux films de vikings islandais (très très austère avec en tout 7/8 acteurs). Je voulais voir de vrais films de vikings avec des acteurs vikings et non des bellâtres italiens ou américains avec tous la même perruque blonde.
Revenir en haut Aller en bas
michel bh
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3512
Localisation : MAROC/NICE
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 12:21

J'ai toujours été fasciné et bercé, dès mon jeune âge, par le cinéma américain des années 30 à 60 . Ce que j'aime particulièrement dans ce style de film, c'est avant tout une atmosphère embrumée, une photo en clair-obscur sur les visages, des décors, des costumes, avec cette sensation très étrange d'avoir déjà vécu ces années 30 ??? Oui, je sais, vous allez me prendre pour un mec cinglé, mais je n'y peux rien, je le resens profondément ...
Je dois posséder, au moins, 400 films en VHS, tous les genres, et une vingtaine de DVD !
J'ai toujours eu un faible pour les comédies musicales de STANLEY DONEN, de VICENTE MINELLI, de BUSBY BURKLEY, de LLOYD BACON ou de CHARLES WATERS .
Si j'avais à énumérer les quelques films qui m'ont le plus marqués, j'aurais beaucoup de mal à n'en donner que 10.
Au hasard, en voici une liste, mais j'en oublierai sûrement et vous donnerai d'autres titres, une prochaine fois !

LA COMTESSE AUX PIEDS NUS, de MANCKIEWICZ (avec la sublime AVA GARDNER et HUMPHREY BOGART)

LA SPLENDEUR DES AMBERSON, d'ORSON WELLS

LE MIRAGE DE LA VIE, de DOUGLAS SIRK ( le roi du mélodrame )

SHANGAI GESTURE de JOSEPH VON STERNBERG ( avec la magnifique GENE TIERNEY )

MORT A VENISE, de VISCONTI (je trouve qu'on nage dans la beauté absolue)

LA LISTE DE SHINDLER, de SPILBERG (un monument !)

LE PIANISTE, de POLANSKI

OUT OF AFRICA, de SYDNEY POLLACK

LE DICTATEUR, de CHAPLIN
MONSIEUR VERDOUX, de CHAPLIN
LES TEMPS MODERNES,de CHAPLIN
Chaplin a toujours été pour moi, le Maître ! Je ne me lasse jamais de revoir tous ses films, même les vieux muets ...

HITCHCOCK, est l'un de mes cinéastes favoris aussi; j'adore son univers étrange, pesant qu'il parvient à créer !

BIRDY et MIDNIGHT EXPRESS de ALAN PARKER

LE DROIT DU PLUS FORT de FASSBINDER

Et puis quelques films sulfureux de ALMODOVAR...
C'est tout pour aujourd'hui ! Vous allez me dire qu'aucun film français n'est mentionné, mais je vous en citerai 2 ou 3 la prochaine fois ...

_____________________________________________
"...le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 14:06

Je crois qu'on est tous unanimes sur Chaplin (à part John, qui va certainement nous trouver des raisons de le détester What a Face ).

A la grande question: qui est pour vous l'artiste du 20ème siècle, pour moi Chaplin est un prétendant au titre.

Si vous pensez plutôt à Françoise Hardy, vous êtes irrécupérables. Wink
Revenir en haut Aller en bas
genevieve g
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2428
Age : 70
Localisation : france
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 18:18

Gabin
BeLmondo.
Bourvil

Noiret,

Serrault,bon,j'en passes

Faites le tri,c'est ce qui me vient tout de suite a l'esprit lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 18:25

C'est trop vieux pour moi (même si j'adore des peintres du XVème siècle), j'ai vu des Fritz Lang, des Carl Dreyer, Melies, Hitchcock, John Ford, Chaplin, des vieux Bergman puis beaucoup de films des 50's/60's diffusés dans "la dernière séance" mais le cinéma commence à réellement m'interesser au début des 60's (les Lautner/audiard, premiers James Bond, Truffaut, western Spaghetti, le cinéma italien, des films comme "Blow up", "what's new pussycat", les Belmondo...). Les musiques sont moins sirupeuses, moins de flous artistiques dès qu'un visage est en gros plan (cf Jean Gabin, Michèle Morgan...), plus audacieux et crus et moins de décors en studio.
Cela s'explique aussi qu'enfant, c'était déjà le space opera, Goldorak, Albator, les super-heros marvel, les cheveux longs, les films d'horreurs, le hard-rock donc il n'y avait pas que des vieux western, péplums, même si il y en avait encore beaucoup qui passaient à la tv (il y avait même Buster Keaton sur la 2).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 19:18

john a écrit:
Cela s'explique aussi qu'enfant, c'était déjà le space opera, Goldorak, Albator, les super-heros marvel, les cheveux longs, les films d'horreurs, le hard-rock

Tu as donc bel et bien 27 ans. Wink
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 20:15

Lil' Bear a écrit:
Je crois qu'on est tous unanimes sur Chaplin (à part John, qui va certainement nous trouver des raisons de le détester What a Face ).

Non, pas cette fois.. La magie de Chaplin ne m'a jamais touchée. Je me suis toujours ennuyé en regardant les un ou deux films que le cinéclub de mon école m'avait obligé de voir à l'époque (ils ne m'avaient quand même pas attaché sur le siège Wink ).

Ce qui n'empêche pas que je le respect énormément en tant que mythe et en tant que modèle/inspirateur qu'il a été (et est probablement encore) pour de nombreux artistes.

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 20:34

Beaucoup d'amateurs pour les films de la période d'avant 1960..

Ma connaissance se limite évidemment à la série des Hitchcock, à quelques grands films comiques français (Pagnol, Fernandel) ou la série des Tarzan. Ou encore les grands classiques de la MGM ou des autres studios.

Il existe tant de films qu'il est aujourd'hui devenu quasi impossible d'avoir la vue d'ensemble sans aller 3 fois par semaines et un vieux DVD à la maison durant les 4 autres jours. Ou se borner à se constituer la "cinémathèque" idéal des 100 plus grands films de tous les temps.... Pas mon cas. Reste la dernière voie: se concentrer sur un style de films bien précis et explorer le thème dans le détail..

Un thème qui me passionne beaucoup est le cinéma fantasique, la sci-fi ou les films de monstres... Les bonnes vieilles séries Z, que ce soit les premiers Frankenstein avec Boris Karloff ou Bela Lugosi. Et il y en a des tonnes. Avec les noms les plus délirants les uns que les autres "Cerveaux de rechanges", "récupérateurs de cadavres", "L'étrange créature du lac noir" (j'ai eu l'occasion de le voir avec les lunnettes 3D). Pour ce genre de films, souvent pas traduits ou sous-titrés en français, internet et ses possibilités est un vrai trésor...Ces histoires/scénarios sont désormais souvent repris dans des scénarios récents..

Puis les films de la Hammer avec Peter Cushing ou Christopher Lee et plus tard les films d'épouvante de Carpenter...

J'ai un peu moins adhéré aux films d'horreur italien à la Romero genre living dead ou genre Cannibal Holocaust.J'en enfin totalement décroché avec la série des Scream ou Freddy des années nonantes qui faisaient plus rire que peur...

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 20:46

thierry a écrit:
Non, pas cette fois..

C'est bien, on a toujours des surprises sur ce forum! Laughing

Citation :
La magie de Chaplin ne m'a jamais touchée. Je me suis toujours ennuyé en regardant les un ou deux films que le cinéclub de mon école m'avait obligé de voir à l'époque (ils ne m'avaient quand même pas attaché sur le siège Wink ).

Attends, ne me dis pas que tu n'as vu que ces deux films-là? (j'ignore lesquels, mais des films qui nous ont ennuyé à l'école, c'est maigre!)

Bon, il faut que tu revois au moins Les Lumières de la ville, dès que tu en as l'occasion. Je peux comprendre qu'on s'ennuie un peu avec Le Dictateur ou d'autres films, mais pas celui-là.

Sinon de manière plus générale, je suis incapable de comprendre qu'on puisse ne pas être touché par Chaplin. La poésie et l'humanité de ses films crèvent l'écran, c'est carrément physique pour moi. Il fait autant rire que pleurer, c'est ça qui est beau. Même lorsque le scénario est simpliste, la finesse de son jeu est bouleversante de justesse, ou irrésistible de drôlerie.

J'ajoute que j'ai trouvé tes commentaires sur tes préférences cinématographiques très intéressants, tu m'as donné envie de découvrir tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3675
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 21:09

Mais je te ferai le même compliment ainsi qu'aux autres...! Même John nous donne envie de voir certains films Wink Laughing Laughing . Dommage que tout soit déballé en vrac et que l'on ait pas le temps de discuter de tous ces films..

Je suis moi-même étonné de mon absence de sensibilité vis-à-vis des performances de Chaplin. Ses thèmes abordé sont restés si longtemps actuels. Peut-être comme je l'écrivais plus haut, parce que les performances d'acteurs n'attirent pas vraiment mon attention??? (Si ma mémoire est bonne ce sont les premiers films à sketch et les "temps modernes" qui nous avaient été diffusés). Le "Dicateur" (peut-être le thème qui m'intéresserait le plus), je ne l'ai jamais vu ni les "lumières de la ville". Peut-être que je devrais me forcer un peu...

Comme pour la musique, le problème est qu'il y a tant de chose à voir et à découvrir qu'il faut faire des choix. Et celui de découvir les "Grands Classiques" du cinéma (comme ceux de la chanson ou d'autres formes d'art) ne fait malheureusment pas (plus) partie de mes priorités culturelles. Je perds évidemment beaucoup en terme de références cinématographiques (historiquement parlant),

Mais bon... L'essentiel est de se faire plaisir et non de briller sur les forums de discussion!

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   Mer 9 Juil 2008 - 21:49

thierry a écrit:
Je suis moi-même étonné de mon absence de sensibilité vis-à-vis des performances de Chaplin. Ses thèmes abordé sont restés si longtemps actuels. Peut-être comme je l'écrivais plus haut, parce que les performances d'acteurs n'attirent pas vraiment mon attention???

Oui, c'est très probablement ça. Moi je suis très sensible au jeu des acteurs, et à la drôlerie visuelle.

Par exemple, quand Charlot se fait soulever de terre par un mec gigantesque qui l'étrangle et le secoue, et qu'en même temps il se gratte la jambe gauche avec le pied droit, c'est à hurler de rire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Et si l'on parlait un peu de CINEMA...?
» Si j'aime...
» [CLASSIQUE] un album de musique classique dont parlait M.Jackson.
» Et si on parlait Harmoniques?
» Et si on parlait du vieux temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Totally Hardy :: AUTRES :: Blablatages-
Sauter vers: