Totally Hardy

La premier forum de discussion sur Françoise Hardy
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 70 ans, 80 ans ... and still going on !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3197
Age : 41
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Ven 19 Aoû 2016 - 3:13


Mais oui il y a de la créativité après 70 ans et des envies de sortir des nouveaux enregistrements. La plupart des chanteurs/chanteuses que j'admire ont plus de 60 ans ou ne sont plus parmis nous. Et certains ont la chance d'avoir toujours assez de succès, de public et d'envie pour proposer des nouvelles choses. On attend un nouveau Françoise aussi maintenant qu'elle a retrouvé la santé. Smile




BARBRA STREISAND 74 ans




WILLIE NELSON, 83 ans, deux albums en 2016 :



Hommage à Gershwin :


Hommage à Ray Price ( 1926-2013 )





PETULA CLARK, 83 ans






BOB DYLAN, 75 ans






TONY JOE WHITE, 73 ans













Revenir en haut Aller en bas
AMALRIC
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1135
Age : 69
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Ven 19 Aoû 2016 - 17:14

Quel plaisir de retrouver Pétula, elle était mon idole juste avant l'arrivée de Françoise, un nouveau titre à 83 ans après 70 ans de carrière , peu d'artistes y arriveront.....
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3197
Age : 41
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Ven 19 Aoû 2016 - 23:37

Surtout que ce nouveau titre de Petula Clark m'a beaucoup surpris, je ne m'attendais pas à un son aussi moderne et ( trop ? )  produit. Elle ne se repose pas sur ses lauriers en tout cas !

Barbra, Tony Joe, Dolly, Willie restent néanmoins sur les choses qu'ils savent bien faire.  Bob Dylan prend un risque en jouant les crooners et ... je suis plus que dubitatif sur le résultat. Mais bon, il tente quelque chose de nouveau.






LEONARD COHEN - 82 ans


14e album


JUDY COLLINS - 77 ans pour un album en duo avec un chanteur new-yorkais






BUDDY GUY - 79 ans






ERIC CLAPTON - 71 ans








J'ai pensé à Elton John et Iggy Pop, mais ce sont des jeunôts de 69 ans.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2460
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Ven 2 Sep 2016 - 11:32

Laurent78 a écrit:
ce sont des jeunôts de 69 ans.
Merci Laurent, il y a si longtemps qu'un charmant jeune homme ne m'a pas traité de jeunot. Tu as réchauffé mes vieux os !
Mis à part ce requinquage, je suis d'accord avec toi, mes préférés ont également tous majoritairement plus de la cinquantaine. Quant à Pétula, je trouve que cette chanson a un côté pas très "Pétula que j'aime" (orchestration trop prégnante) ?
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3197
Age : 41
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Ven 2 Sep 2016 - 19:20

Oui ça semble très produit, très pop.

Bon allez, Iggy et Elton méritent une petite exception pour 2016 :


Il y a quelques jours au Parc de Saint Cloud, près de Paris



TV anglaise en mai dernier



Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3197
Age : 41
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Ven 2 Sep 2016 - 20:18

Loretta Lynn a fait un bel album en 2016 à l'âge de 84 ans. 1er disque en 12 ans, même s'il y avait eu en 2010 un album hommage avec des reprises de plein de jeunes artistes.


FULL CIRCLE 2016


Et Loretta a encore écrit beaucoup de ces chansons ! Elle a perdu un 2e enfant en 2013, une fille décédée à l'âge de 64 ans.




Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3197
Age : 41
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Mar 27 Sep 2016 - 13:56

Interview de Petula Clark dans les Inrocks, et ça fait plaisir de la lire Smile :
http://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/rencontre-avec-la-legende-petula-clark/

Petula Clark - From Now On
BMG



Elle est l’inoubliable interprète d’un tube immense, “Downtown”, qui lui a permis de devenir populaire aussi bien en Angleterre qu’en France ou aux Etats-Unis. Aujourd’hui octogénaire, Petula Clark continue de regarder devant avec un nouvel album… pétulant.

“Hier, c’est le passé. Demain, on n’est pas très sûr. Tout ce qu’on a, c’est maintenant. Je vis pour aujourd’hui.” C’est ainsi que Petula Clark, 83 ans et demi, justifie le titre de son nouvel album, From Now on (“A partir de maintenant”). Au centre (-ville) d’une carrière incroyablement longue, il y a la chanson Downtown, bien sûr. Et puis il y a tout le reste, des décennies de chansons populaires et de variété haut de gamme, délivrées par une interprète que le temps semble n’avoir jamais fanée. Pétulant et frais, From Now on l’est. Un disque entre folk ligne claire et pop contemporaine sans faute de goût (ou si peu), qui valait bien qu’on rencontre la délicieuse et francophone Petula Clark.



Qu’est-ce qui vous motive pour continuer à enregistrer et sortir des disques ?

Petula Clark – J’ai eu de très grands succès, j’ai travaillé avec de très grands producteurs, j’ai enregistré à Memphis, Nashville, Los Angeles, Las Vegas… Je pense que j’ai parfois trop enregistré, et un peu n’importe quoi. Quand je me suis retrouvée en studio pour cet album, je me suis sentie bien et en confiance avec les gens, c’est important. Il n’y a pas de challenge, rien à prouver. Il faut me comprendre : je ne suis pas ambitieuse, ni nostalgique, on me l’a assez reproché. Je suis motivée par la musique, j’aime chanter, j’aime travailler en équipe. C’est là où je me sens bien. Si le disque peut refléter ça, je suis heureuse.

Vous avez commencé à chanter très jeune. Avez-vous l’impression d’être née chanteuse, d’avoir reçu le chant comme un don ?

J’ai commencé à chanter au pays de Galles pendant la Seconde Guerre mondiale, j’avais 6 ans. Le dimanche, on allait à la chapelle. J’adorais ça, j’écoutais la musique en gallois, les gens chantaient merveilleusement bien. Un jour, on m’a demandé de chanter en solo. Tout le monde savait que j’aimais chanter, je chantais tout le temps, dans la rue. C’était la première fois que je chantais en public, et j’ai adoré ça. Plus tard, vers 8 ou 9 ans, j’ai chanté pour la BBC. La musique était toujours en moi. Même maintenant, la musique est en moi. Je parle avec vous, mais j’entends un fond de musique en moi, je suis faite comme ça.



Vous avez fait votre carrière entre la France, l’Angleterre, les Etats-Unis. Ça n’était pas un peu compliqué ?

Je dois dire que je ne prenais pas ça très au sérieux. Même en Angleterre, ce métier n’était pas quelque chose de très important pour moi. J’aimais chanter, c’est tout. Après Downtown, j’ai commencé à travailler aux Etats-Unis. J’ai appris beaucoup de choses en France, mais plus encore en Amérique. Je savais chanter mais là-bas, il faut vraiment bien chanter. Le public est très au courant. C’est en Amérique que j’ai commencé à prendre ce métier au sérieux. Il y avait aussi de la compétition. Mais j’adore ça. C’est la garantie de la qualité. Les Américains m’ont merveilleusement bien reçue.

Vous donnez l’impression d’avoir traversé votre carrière tranquillement, sans vous laissez impressionner……

Je ne pense pas avoir l’ego d’une star. Parfois, je me dis que je ne fais pas partie de ce métier, je ne suis pas du tout showbiz. J’ai travaillé avec des personnes merveilleuses, il y a du glamour dans ce milieu, mais je n’ai jamais été blasée. J’ai rencontré Fred Astaire, Michael Jackson, Elvis Presley, bien sûr que ça fait de l’effet. Ce qui était étonnant, c’est qu’ils étaient eux aussi très excités de me rencontrer. J’ai passé des moments avec Fred Astaire, il me demandait de chanter des chansons, d’expliquer des paroles, de lui parler des Beatles. Les grandes vedettes sont simples, et en général généreuses – il y a quelques exceptions.

Pourquoi vos parents vous appelaient-ils Petula ?

Je ne sais pas, je n’aime pas particulièrement ce prénom. Sur mon certificat de naissance, c’est Sally Olwen. Mon père m’a surnommée Petula. Il y a maintenant quelques Petula dans le monde. Il y a même une autre Petula Clark, une fille charmante que j’ai rencontrée, sa mère était fan. Il y a aussi quelques vaches qui s’appellent Petula.



Votre tube absolu, c’est Downtown. Est-ce que ça a été une bénédiction lourde à porter ? Est-ce que c’est facile d’exister après un tube aussi énorme ?

Quand on a enregistré Downtown, on savait que c’était une bonne chanson, mais on ne savait pas que ça serait un tube. Bien sûr, j’entends cette chanson dans la rue, les gens m’y associent, je ne sais pas combien de fois je l’ai chantée. Mais c’est une très bonne chanson, même encore aujourd’hui. Donc ça ne me gène pas, au contraire. Il y a des chansons minables qui sont des gros succès. Si j’avais été obligée de chanter quelque chose de moche, ça aurait été difficile. Mais avec Downtown, non.

Vous avez traversé toute l’ère des débuts du rock, de la pop, sans en être une figure. Auriez-vous aimé faire partie de ce monde ?

J’ai un petit regret par rapport à ça. Mais il n’est pas trop tard ! J’aimerais bien chanter du rock, franchement. J’ai le fantasme de chanter avec un groupe. Peut-être un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3357
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Mar 27 Sep 2016 - 15:52

[quote="Laurent78"]

J'aime bien

https://youtu.be/8ZyFVY1aG-s

mais cette chanson ressemble à du Pet Shop Boys quand dans les 80 ils ressuscitaient des chanteuses des sixties comme Dusty Springfield ou Liza Minnelli
Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2460
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Mar 27 Sep 2016 - 19:45

Pierre a écrit:
mais cette chanson ressemble à du Pet Shop Boys quand dans les 80 ils ressuscitaient des chanteuses des sixties
Cé ben vré ça !
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3197
Age : 41
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Jeu 20 Oct 2016 - 12:25

Higelin et ses 76 ans toujours inspiré :






Présentation :


Tiens, le guitariste de Thiéfaine, Alice Beauté, a enregistré pour Higelin.
Revenir en haut Aller en bas
matthew
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 1663
Age : 69
Localisation : france
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Jeu 20 Oct 2016 - 14:50

Le nouveau album de Barry GIBB "In the now" est sorti. Classé déjà n°2 en Grande Bretagne.

Mes préférés de l'album: Grand illusion, Blowin' a fuse, Cross to bear, Amy in colour, Diamonds, The long goodbye, ...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3197
Age : 41
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   Ven 21 Oct 2016 - 2:15

Toujours une bonne voix, il vieillit bien de surcroit. Musicalement, on sent qu'il ne se repose pas sur les lauriers, on m' aurait dit que c'était une musique de Bowie, je l'aurais cru Wink




Leonard Cohen, de plus en plus crepusculaire.

https://www.franceinter.fr/musique/leonard-cohen-j-ai-l-intention-de-vivre-eternellement

Matthieu Culleron est allé à la rencontre de Leonard Cohen, chez lui, à Los Angeles à l'occasion de la sortie de son nouvel album, "You Want It Darker", le 21 octobre.


Leonard Cohen et son fils Adam Cohen lors de la conférence de presse chez le songwriter © nc / Columbia records


C'est dans une grande maison dans le chic quartier de Beverly Hills que Leonard Cohen a convoqué la presse du monde entier - plus pour des raisons de santé que par coquetterie. C'est d'ailleurs chez lui dans la maison familiale à Los Angeles que le chanteur canadien a enregistré ce nouveau disque. You Want It Darker, c'est le titre ironique qu'a sélectionné le poète de 82 ans pour ce qui est probablement son dernier album.


Le grand "songwriter" qui peut passer des années sur l'écriture d'un seul texte arrive par la porte de derrière et remonte la salle par l'allée centrale comme à la messe. Tous les journalistes se lèvent. La bienveillance et le sourire de Léonard Cohen irradient la pièce. Pourtant cet album est à la fois sombre et sobre. Entièrement réalisé par son fils Adam Cohen.

D'entrée, Leonard veut remettre les choses aux clair suite à de récentes déclarations :

J'ai récemment dit que j'étais prêt à mourir... je crois que j'ai exagéré. En fait, j'ai l'intention de vivre éternellement !
Leonard Cohen


Leonard Cohen © nc / Columbia records

Le chanteur veut aussi rendre hommage à son ami Bob Dylan qui vient d'obtenir le Nobel de littérature :

C'est comme décorer l'Everest pour sa hauteur !

Une évidence pour Leonard Cohen. Une fois de plus il évoque son processus de création, une manœuvre longue et périlleuse : "Chacun à un système magique personnel qu'il utilise... Jusqu'ici, ce système a fonctionné pour moi, même si j'ai dû suer sur chaque mot mais bon c'est moi... Pour certains, ça vient lentement, pour d'autres ça va vite. Pour moi ça prend du temps, ça vient par gouttes. Ça fait partie de ma nature de donner le meilleur de moi- même aux moments critiques où l'urgence commence à se concrétiser... C'est quand cette urgence se concrétise que l'on trouve cette volonté de servir".

Le vocabulaire religieux hante cet ultime album. Pour Leonard Cohen, il faut surtout y voir le fruit d'un parcours : "Je ne me suis jamais considéré comme une personne religieuse... Je n'ai pas de stratégie spirituelle, je gambade occasionnellement comme beaucoup dans ces différents royaumes. Dans ma vie j'ai parfois senti la grâce d'une présence autre... mais je suis incapable de bâtir une structure spirituelle uniquement sur ça. C'est un vocabulaire avec lequel j'ai grandi. Ce paysage biblique m'est très familier, il est donc naturel que j'utilise ces points de repères comme références. Mais à part ça, je n'ose rien réclamer pour moi à ce royaume spirituel".

Léonard Cohen repart le sourire aux lèvres. Avant de partir, il tient sincèrement à nous remercier pour la façon que nous avons eu de l'accueillir : debout. Il nous laisse là , le petit livre noir de ses nouveaux textes sur les genoux. Sa grande photo entourée de noir trône seule sur l'estrade surmontée d'un " YOU WANT IT DARKER".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 70 ans, 80 ans ... and still going on !   

Revenir en haut Aller en bas
 
70 ans, 80 ans ... and still going on !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Totally Hardy :: AUTRES :: Blablatages-
Sauter vers: