Totally Hardy

La premier forum de discussion sur Françoise Hardy
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
chaton
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 48
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Mer 14 Avr 2010 - 22:19

un papier dans Marianne, mitigé: HARDY SANS HARDIESSE ....ce qui n'est pas totalement faux , mais pas complètement vrai non plus pour cet album.
Revenir en haut Aller en bas
chaton
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 48
Localisation : somewhere
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Mer 14 Avr 2010 - 22:24

Prune a écrit:
Memory divine est un vrai petit bijou. J'ai adoré de suite ce titre.
Claude, tu te lasses trop vite!!


mouais....je le trouve plutot lancinant moi ce titre; limite casse bonbons dans l'album.
Revenir en haut Aller en bas
Prune
Fan
Fan


Nombre de messages : 2846
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Mer 14 Avr 2010 - 22:29

CLAUDE a écrit:
Mais Prune, je ne me suis pas lassé de " Memory divine", c'est même quasiment le seul titre que j'écoute

J'ai mal lu sur un autre post. J'écoute l'album dans son intégralité.
Je suis aux anges.
Revenir en haut Aller en bas
thierry
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3702
Age : 49
Localisation : Berne
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Jeu 15 Avr 2010 - 7:18

Prune a écrit:

Je suis aux anges.

pas plutôt de l' autre côté du ciel? Wink

_________________


"Und so singen wir die ganze Nacht, unsere Lieblingslieder, Lieder von früher..."
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3357
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Jeu 15 Avr 2010 - 12:08

chaton a écrit:
un papier dans…
Les Inrockuptibles.
Dommage que Françoise ait claironné un peu partout que ce journal était sectaire et qu'il n'allait pas aimer son disque à cause de Calogero.
Elle aurait peut-être eu la couv. et une interview ?

http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/44358/date/2010-04-14/article/la-pluie-sans-parapluie/
Revenir en haut Aller en bas
michel bh
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3512
Localisation : MAROC/NICE
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Jeu 15 Avr 2010 - 12:14

Chaque jour, cet album me rend un peu plus ... dingue ! Je l'écoute à l'infini, sans lassitude, avec beaucoup de bonheur et de sérénité . Il parvient même, et là est le paradoxe, à calmer mes maux, mes angoisses du moment !!!
"Memory divine" est une très grande chanson et, il est vrai, j'aurais aimé que FH fasse un album entier dans ce style pop-rock, très enlevé ... Si ce titre est écouté outre-manche, il cartonnera, à coup sûr !
Revenir en haut Aller en bas
vanniot
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 498
Localisation : munich
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Jeu 15 Avr 2010 - 12:44

" Memory divine" aurait le potentiel de devenir un tube international !
Mais les deux titres en anglais de "Tant de belles choses" a savoir " So many things" et " Moments" sont , eux aussi -,passes à l 'as. dommage.
Murat s' est deja dit pret a faire tout un album avec FH . alors attendons...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3357
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Jeu 15 Avr 2010 - 12:53

vanniot a écrit:
" Memory divine" aurait le potentiel de devenir un tube international !
Mais les deux titres en anglais de "Tant de belles choses" a savoir " So many things" et " Moments" sont , eux aussi -,passes à l 'as. dommage.
Murat s' est deja dit pret a faire tout un album avec FH . alors attendons...

Revue de presse ?
Revenir en haut Aller en bas
vanniot
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 498
Localisation : munich
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Jeu 15 Avr 2010 - 14:34

presse ou tele ou radio , je ne sais plus
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3357
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Jeu 15 Avr 2010 - 15:56

vanniot a écrit:
presse ou tele ou radio , je ne sais plus

Non je faisais remarquer que les deux derniers posts sur Memory Divine avaient bifurqué sur "Revue de presse". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pierick
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 55
Localisation : paris
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 16 Avr 2010 - 9:50

Françoise en couverture du gratuit de petites annonces "Paru Vendu". Et dedans une interview qu'il me semble avoir déjà lue sur le net
http://ebook.paruvendu.fr/parution/2010/15/2010_15_75W_0/
Revenir en haut Aller en bas
http://pierick.free.fr
PG7517
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2243
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Sam 17 Avr 2010 - 11:58

Probablement la critique la plus "littéraire" de l'album ;-) :


Il y eut, dans la famille Hardy, à califourchon sur le siècle des poètes maudits et celui du nouveau roman, un franc-tireur, pourfendeur des destinées rectilignes. Nommé Thomas, il fut géniteur de chrysalides brisées, Tess et Jude. Une poignée de décennies plus tard, ressurgit brillamment le patronyme, à Lutèce, par un enjambement de Manche. Un patronyme porté par une liane saturnienne, à l'enveloppe androgyne et au désenchantement posé sur cachemire, chanteuse de son état. Pas besoin de revenir sur les chemins suivis par la belle dame avec 'mercy' pour évoquer cette 'pluie sans parapluie', tombée dans les bacs en période vénusienne. Cette pluie appelée de tous voeux par des collaborateurs issus d'horizons musicaux très divers - les habitués d'abord : Alain Lubrano, Pascale Daniel, Thierry Stremler, Ben Christophers. Les contributeurs occasionnels confirmés : Calogero, La Grande Sophie, Arthur H, Jean-Louis Murat - ou pas encore : Fouxi. La démarche d'ouverture et la fidélité ne sont pas si courantes en ce bas-monde donc méritent amplement d'être soulignées.

Ce vingt-sixième lp, sorti le 29 Mars, produit aux studios Lobomatic - passant de l'ondée au crachin, de la bruine à l'averse - transpercé de chirurgicales flèches irradiantes et d'éclaircies éphémères - suit les caprices du temps, siamois des interrogations du coeur. Un climat hautement anglosaxon à la plume toujours aussi sensible. Conglomérat de cristaux arrivés à terme, fragments d'introspection douce-amère couchés sur carnets intimes, bagatelles à effets retardés, variations impressionnistes ébauchées dans les incertitudes. Distillant patiemment, sans évidence tapageuse, sans précipitation débridée, sa séduction troublante. Accoups, ralentissements, accélérations, pauses, respirations, effleurements, l'album fonctionne à merveille par touches sur ces alternances un soupçon toxiques de chansons pop, subtilement rythmées et de plongées dans des mondes entre-deux, aux eaux troubles, des 'chansons floues' qu'affectionne particulièrement cette lectrice assidue d'Henry James.
La pluie caméléon s'abat implacable en ondes timides mais prenantes sur treize plages brouillées, paradoxales, dans la succession de paysages sonores addictifs. Délavant inexorablement les humeurs lumineuses des préambules, sculptant dans l'anti-manichéisme affectif, des textes lucides, désabusés, sans qu'aucune protection ne vienne entamer son action régénérante, à moins que ce ne soit l'inverse. Sans parapluie pour laisser, en heures de communion de l'être avec le cosmos, couler pleinement les larmes. De chagrin ou de bonheur, éclipses d'attentes et accueils de dérobades.

'Esquives' me semble un tournant dans l'album, dans la mesure où se retire, à ce point d'écoute, toute marque de transport rassurant. La mélancolie s'est infiltrée à un tel point dans les méandres du cerveau qu'elle y a gagné définitivement la partie. Le raffinement non intrusif des arrangements lui confère un quelque chose de frontalier qui invite aux lignes de fuites. Grâce - peut-être - à cette guitare sèche qui se noie confusément dans les discrètes nappes de synthé. Comme d'habitude avec Hardy, la voix fait quasiment la moitié du travail, si ce n'est plus, surtout dans les achèvements de phrases. Son timbre de voix ne me semble d'ailleurs tout à fait à son zénith que dans les demi-tons et teintes clair-obscur, symphonie de gris, élèves soucieux du doute. Dans ses études inlassables du rapport de soi à l'Autre, il n'y a de place ni pour les blancs ni pour les noirs, entame ironique de l'album, fixée sur partition par Calogero. Cette mélodie poppy éthérée, délicate et lyrique déclaration d'amour, construite sur arpèges en finition sur notes minimalistes au piano, est pourtant un précipité diaboliquement efficace. Détestant les entrées en matière brusques, genre batterie lourdaude, 'Champ d'honneur' m'a paru un tantinet insipide. Mais je me suis bien vite consolée avec le fog de 'Pluie sans parapluie' et les iridescences du 'Temps de l'innocence'. Pas de titre faiblard en contrepartie après cet entêtant 'Esquives' où se succèdent en crescendo des morceaux élégants de légèreté feinte, beaux dans leur tristesse voilée. D'incursions en lopins bluesy 'Memory Divine' sarclés par Jean-Louis Murat, en ballade sur landes sauvages 'Les mots s'envolent', foulées par l' espiègle Arthur H, cet album se reflète exactement comme la pluie en symétrie avec le spleen.

Cette nouvelle confession d'une enfant du siècle, compulsive obsessionnelle, monomaniaque solitaire, aux tourments existentiels proches de ceux de son ami Patrick Modiano, fait une fois de plus mouche. Nous murmurant à l'oreille, avec cet air de ne pas y toucher, que l'ambivalence de l'amour est définitivement pulsation du monde, un invisible à ne pas sous-estimer.
Juste à en désespérer comme les singes chiliens. « Les plus désespérés sont les chants les plus beaux » dixit Françoise, faisant sienne cette phrase d'Alfred* dans un entretien accordé au Télégramme.


http://culturopoing.com/Musique/Francoise+Hardy+La+pluie+sans+parapluie+-3010

_________________


Combien de ruses il fallut pour conserver l'ivresse,
Combien de temps il faudrait pour garder sa jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
PG7517
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2243
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Sam 17 Avr 2010 - 12:03


_________________


Combien de ruses il fallut pour conserver l'ivresse,
Combien de temps il faudrait pour garder sa jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
genevieve g
Fan
Fan
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2428
Age : 70
Localisation : france
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Sam 17 Avr 2010 - 15:40

Merci PG,pour la superbe critique de l'album.
Je suis agréablement surprise de trouver un tel article,qui n'est pas dans les sempiternelles phrases toutes faites .
vraiment a lire.
J'ai bien aimé ,aussi ton lien Sympa.
Revenir en haut Aller en bas
AMALRIC
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1129
Age : 69
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Lun 19 Avr 2010 - 13:02

Comment fait elle , en effet ??????Elle qui se sous estime toujours, qui n'a aucune complaisance à son égard et voilà qu'elle est portée aux nues par une multitude de spécialistes musicaux qui semblent vraiment en extase devant elle, c'est inimaginable d'être arrivée là après avoir été une petite chanteuse de l'année 1962, inutile de préciser que moi aussi je suis devenu accro à cet album.....
Revenir en haut Aller en bas
Prune
Fan
Fan


Nombre de messages : 2846
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Mar 20 Avr 2010 - 16:08

Un article dans Télé Loisirs.

Quatre ans après Parenthèses, voici la pluie sans parapluie. Le cru Hardy 2010 est à écouter sans modération.

Françoise Hardy n'a rien perdu de son charme et peut se vanter de n'avoir jamais cédé à la facilité.

Pour le reste, rien de nouveau......collaborations exceptionnelles sur ce projet musical lui apporte une plus-value indéniable, etc..
Revenir en haut Aller en bas
pierick
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 173
Age : 55
Localisation : paris
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Jeu 22 Avr 2010 - 17:26

Dans Télé-Obs-Paris du 24 au 30 avril (je crois qu'en Province, çà s'appelle Télé-Obs-Ciné) Pascal GREGGORY apprécie "La pluie sans parapluie", photo de FH à l'appui:

"C'est un album intelligent, il m'a fait penser à Barbara dans l'atmosphère, les textes...Il y a quelque chose de très profond et en même temps qui sonne comme des rengaines populaires. Et sa voix. Celle d'une femme qui a souffert, qui a appris des choses, qui a aimé énormément, qui aime toujours je pense..."
Revenir en haut Aller en bas
http://pierick.free.fr
Prune
Fan
Fan


Nombre de messages : 2846
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 23 Avr 2010 - 0:08

http://www.lequotidien.re/actualites/musiques/99295-francoise-hardy-une-pluie-sans-parapluie-je-ne-resiste-pas-la-tentation.html


FRANÇOISE HARDY - « UNE PLUIE SANS PARAPLUIE »

« Je ne résiste pas à la tentation »






« À l’âge que j’ai, mes textes sont souvent inspirés par des fantasmes, de beaux fantasmes, des gens que j’ai croisés. »

Exigeante et discrète, Françoise Hardy ne résiste pourtant jamais à la « tentation » de faire un album, dit-elle au sujet d'«Une pluie sans parapluie » (Virgin/EMI), pour lequel elle s’est entourée de la fine fleur de la chanson française.







Revenir en haut Aller en bas
Prune
Fan
Fan


Nombre de messages : 2846
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 23 Avr 2010 - 0:31

http://www.telemoustique.be/tm/magazine/10037/francoise-hardy-chante-sous-la-pluie-rencontre.html


TéléMoustique n°4392 du 21/04/2010




Françoise Hardy chante sous la pluie. Rencontre


Culture-Loisirs


Qu'a-t-elle encore à prouver? Elle est l'élégance incarnée. Ce qui ne l'empêche pas de flipper.

Souvent, j'ai adopté une attitude inadéquate par rapport à mes sentiments.

C'est nouveau et c'est mignon. Françoise Hardy évite désormais tout contact tactile avec ses interlocuteurs, mais les salue en inclinant la tête et en joignant les mains comme le font les bouddhistes. Une attitude zen pour une rencontre zen. Rare, solitaire mais jamais renfermée sur elle-même, elle n'a jamais considéré une interview comme un service après-vente. "Quand tout se passe bien, ça tient plutôt de la confession. On me répète toujours qu'il ne faut pas dire tout ce que l'on pense, mais je ne peux m'en empêcher."
Cette franchise était déjà l'une des clefs du succès de son autobiographie Le désespoir des singes. et autres bagatelles parue voici deux ans aux éditions Robert Laffont. Plutôt que de laisser à d'autres le soin de l'inexactitude, Françoise Hardy étanchait avec ses mots toutes les curiosités qu'ont fait naître plusieurs décennies de vie publique et que ses chansons seules ne pouvaient manifestement pas combler. Sur son nouvel album, joliment intitulé "La pluie sans parapluie", on retrouve cette même sincérité pour évoquer les joies, les souffrances et les doutes.
Le ton de ce disque n'est pas mélancolique. Plutôt délicieusement pop. Calogero apporte sa science du tube avec Noir sur blanc, Murat lui offre une ballade country crépusculaire en anglais (Memory Divine) et Françoise Hardy s'amuse en faisant rimer "Massive attaque" avec "le feu au lac" dans un Champ d'honneur qui sera son prochain single. Aux côtés du fidèle Alain Lubrano, déjà derrière le disque du come-back en 1996 ("Le danger"), on trouve aussi les signatures de La Grande Sophie, d'Arthur H, de Thierry Stremler ou encore celle de l'Anglais Ben Christophers. "L'intervalle de quatre ans entre chaque album, c'est le temps nécessaire pour trouver les bonnes mélodies. Dans le cas présent, je peux même parler de cadeaux du ciel."
Quel est le jour J dans la vie d'un album de Françoise Hardy? Celui de sa sortie commerciale?
Pas du tout. C'est celui où j'entre en studio. J'enregistre tous mes albums au même endroit, à Paris. Je m'y sens dans mon élément. La cabine d'enregistrement, le casque sur les oreilles, le tabouret, l'équipe. Je suis très triste quand ça s'arrête et j'angoisse carrément quand il faut passer à l'étape promotionnelle. J'aime les rencontres en face à face comme celle-ci. Moi qui suis solitaire, j'y vois comme une sorte de divertissement. Mais j'ai horreur de faire des télévisions. La seule fois où je me suis trouvée vraiment bien, c'est lorsque j'ai chanté Que reste-t-il de nos amours? en duo avec Alain Bashung lors d'une émission spéciale Saint-Valentinsur France 4 en 2007.
L'échec ou le succès vous préoccupent-ils encore aujourd'hui?
Je me suis pour la dernière fois souciée de la réussite commerciale d'un album avec "Le danger" en 1996. Deux des trois personnes avec qui je l'ai enregistré connaissaient de gros problèmes financiers et j'avais envie que ça marche rien que pour eux. "Le danger" ne s'est pas vendu, mais c'est devenu un disque culte aujourd'hui. Je ne suis pas vénale. Je me concentre tellement sur la qualité des chansons et sur la réalisation que lorsque c'est fini, je ne garde que des frustrations.
Jacques Dutronc vous aurait demandé de pouvoir interpréter votre chanson Champ d'honneur sur scène dans sa nouvelle tournée.
C'est de ma faute. En juillet dernier, je suis allée me reposer en Corse car je savais que Jacques y était. J'ai trop peur des insectes pour rester toute seule là-bas. D'habitude, je ne lui fais jamais écouter mes chansons, mais j'ai fait une exception avec Champ d'honneur. Jacques l'a adorée et a voulu me "l'emprunter"pour sa tournée. Mais quand j'ai répondu qu'elle était déjà enregistrée pour mon album, il n'a pas insisté.
Dans votre autobiographie, vous évoquez cette indifférence de Jacques Dutronc par rapport à votre travail. Il a été toujours été comme ça?
Oui, à deux exceptions près. Il m'a avoué avoir pleuré en entendant Tant de belles choses un soir à la radio, alors qu'il dînait avec des amis. Pour ne pas perdre la face, il a expliqué que c'était la fumée de son cigare qui lui était entrée dans l'oil. Dans les années 70, lors d'une émission pour Europe 1, il était venu dans ma loge avec Serge Gainsbourg pour me féliciter de ma version de Message personnel de Michel Berger.[...]
Dans une interview croisée avec votre fils accordée au magazine Psychologie, Thomas affirme qu'il vous arrive d'être dure. On a du mal à le croire.
Oui, ça m'arrive. Ma dureté est réactive. Je suis perpétuellement sous tension et ma patience est mise à rude épreuve. Quand vous êtes stressée en permanence, il vous arrive d'exploser. C'est un handicap et peut-être mon plus grand défaut. Je sais aussi que je m'investis de manière obsessionnelle dans ce que je fais au point de négliger tout le reste. C'est ce qu'on appelle l'étroitesse du champ de conscience.
C'est Thomas qui a poussé son père à remonter sur scène. L'écouteriez-vous s'il vous demandait la même chose?
Il ne me le demandera jamais. J'ai arrêté la scène à 24 ans. Je ne vais quand même pas recommencer alors que j'en ai 66, l'âge où Johnny a annoncé qu'il arrêtait.

Luc Lorfèvre
Revenir en haut Aller en bas
PG7517
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2243
Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 23 Avr 2010 - 11:34


_________________


Combien de ruses il fallut pour conserver l'ivresse,
Combien de temps il faudrait pour garder sa jeunesse...
Revenir en haut Aller en bas
michel bh
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3512
Localisation : MAROC/NICE
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 23 Avr 2010 - 12:15

Merci pour cette lecture, cher PG ! FH est toujurs aussi vraie, intègre et sincère, c'est ce qui fait qu'on l'aime tant !!!
Je navais pas encore lu l'article de cultuopoing et, vraiment, je l'ai trouvé bien plus intelligent que les autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3357
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 23 Avr 2010 - 19:13

Critique 4 étoiles dans le dernier Rock&Folk.
Revenir en haut Aller en bas
Romain
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3743
Age : 31
Localisation : Paris (11ème)
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 23 Avr 2010 - 19:57

Pierre Lefevre a écrit:
Critique 4 étoiles dans le dernier Rock&Folk.
Et c'est là que je dis : un scan ! Smile

As-tu remarqué que j'ai rectifié ton nom ??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Fan
Fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3357
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 23 Avr 2010 - 19:59

romain a écrit:
Pierre Lefevre a écrit:
Critique 4 étoiles dans le dernier Rock&Folk.
Et c'est là que je dis : un scan ! Smile

As-tu remarqué que j'ai rectifié ton no ??? Wink

Merci pour la réctif, mais j'avais pris l'habitude… un logo, comme qui dirait.
J'ai pas acheté Rock&Folk, je l'ai lu chez Agora presse. Tu veux l'adresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Romain
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3743
Age : 31
Localisation : Paris (11ème)
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   Ven 23 Avr 2010 - 20:02

Oh je pense que j'arriverai à retrouver le chemin sans trop de peine !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ce que vous n'aimez pas dans La Pluie sans Parapluie
» La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE
» La pluie sans parapluie
» Revue de presse suite et fin
» Revue de presse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Totally Hardy :: ARCHIVES :: La pluie sans parapluie :: Infos / Presse / Radio / TV-
Sauter vers: