Totally Hardy

La premier forum de discussion sur Françoise Hardy
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Hubert-Félix Thiéfaine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mer 7 Oct 2015 - 20:36



Et ils ont TOUS été réussis. Celui que j'ai le moins aimé, c'est celui de 2002 au Bataclan, à cause de son groupe du moment. Puis l'album de 2001 tentait des incursions d'electronique. Pas désagréable sur l'album mais la tournée qui en suivi fut moyenne avec un guitariste plus bourrin qu'autre chose
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mer 7 Oct 2015 - 20:55

La presse régionale l'a toujours énormément soutenu comme ici LA VOIX DU NORD
http://www.lavoixdunord.fr/region/thiefaine-a-lille-une-chanson-qui-raconte-des-ia19b0n3083420

Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2609
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Jeu 8 Oct 2015 - 10:46

Laurent78 a écrit:
La presse régionale l'a toujours énormément soutenu
Parce que tu crois tout ce qu'il y a dans les journaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Jeu 8 Oct 2015 - 13:18

J'ai assez confiance en la presse de région, bon évidemment, là comme ailleurs, le copinage est partout mais bon.

Tu crois que Sony Music offre des CD de Thiéfaine pour soudoyer les journalistes locaux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Sam 17 Oct 2015 - 9:53

Thiéfaine en très bonne forme hier soir à Paris, à 67 ans. On a toujours peur que ce soit le concert ou la tournée de trop, mais non, il a été impeccable ... sauf dans le choix de certains chansons des 2 derniers albums qui pour moi passaient pas super en concert.

Y a eu quelques bonnes surprises, notamment le retour de la chanson "ERRER HUMANUM EST" de 1988. Il a dit qu'il avait arrêter de la chanter sur scène car 2 ans après, il y avait eu un énorme tube qui reprenait les mêmes paroles ( On the road again de Lavilliers ? C'est sûrement ça )

Après l'erreur est humaine, l'errance est humaine. Laughing Comme ici à Reims en avril 2015 :




Errer Humanum Est
Hé ! Mec
Voici les photos de nos routes
Prises d'avion par nuit de brouillard
Dans ce vieux catalogue des doutes
Aux pages moisies par le hasard
A toujours vouloir être ailleurs
Pyromanes de nos têtes brûlées
On confond les battements du coeur
Avec nos diesels encrassés

A toujours voir la paille plantée
Dans la narine de son voisin
On oublie la poutre embusquée
Qui va nous tomber sur les reins
Et l'on pousse à fond les moteurs
A s'en faire péter les turbines
C'est tellement classe d'être loser
Surtout les matins où ça winne

Bourlinguer, errer
Errer humanum est
Bourlinguer, errer
Errer humanum est
Toujours plus loin à fond la caisse
Et toujours toujours plus d'ivresse
Oh yes always on the road again main
Oh yes always on the road again man

Gauguin sans toile et sans pinceau
Revisité en Bardamu
Ou bien en Cortès ou Corto
Aventuriers des graals perdus
On fait Nankin-Ouagadougou
Pour apprendre le volapük
Et on se r'trouve comme kangourou
Dans un zoo qui prend les TUC

Bourlinguer, errer
Errer humanum est
Bourlinguer, errer
Errer humanum est

Aplatis comme de vieilles pizzas
Lâchées d'un Soyouz en détresse
On cherche une nova cognita
Avec un bar et d'la tendresse
Mais trop speedés pour les douceurs
On balance vite les p'tites frangines
Pas prendre pour un courrier du coeur
Les pulsions des glandes endocrines

Bourlinguer, errer
Errer humanum est
Bourlinguer, errer
Errer humanum est
Toujours plus loin à fond la caisse
Et toujours toujours plus d'ivresse
Oh yes always on the road again man
Oh yes always on the road again man
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Sam 17 Oct 2015 - 9:55

Et en 1ere partie, on a vu ARMAN MELIES, arrangeur pour plusieurs albums.

Si les paroles de ses chansons m'ont laissé de marbre, lui à la guitare+boite à rythmes et accompagné seulement d'un excellent batteur, ont donné une belle démonstration d'ambiance. Je comprends pourquoi tant de gens font appel à lui.

Julien Doré était juste à côté de moi, venu voir ce gars. Il sort son 5e album dans quelques jours.

Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2609
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Sam 17 Oct 2015 - 10:52

Laurent78 a écrit:
Si les paroles de ses chansons m'ont laissé de marbre.
Là, tu me rassures.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Ven 23 Oct 2015 - 13:45

Et un OVNI (  Shocked  ) passa en 1979 dans l'émission de Patrice Laffont : Mi-Fugue, Mi-Raison



Ce matin le marchand de coco n'est pas passé
et au lieu de se rendre à l'école,
tous les vieillards se sont amusés à casser des huîtres sur le rebord du trottoir avec des démonte-pneus
Sur ma porte j'ai marqué : "Absent pour La journée"
Dehors il fait mauvais, il pleut des chats et des chiens
Les cinémas sont fermés, c'est la grève des clowns
Alors je reste à la fenêtre à regarder passer les camions militaires
Puis je décroche le téléphone et je regarde les postières par les trous de l'écouteur

Tu as la splendeur d'un enterrement de première classe ( x2 )
Et moi je suis timide comme un enfant mort-né. ( x2 )
timide ! mort-né !
Dans x temps il se peut que les lamelles de mes semelles se déconnectent et que tu les prennes sur la gueule
Je t'aime, je t'aime
Et je t'offre ma vie et je t'offre mon corps,
Mon casier judiciaire et mon béribéri, je t'aime !

Ce matin les enfants ont cassé leurs vélos avant de se jeter sous les tramways No1, No4, No10, No12, No30, No51, No62 No80, No82, No90, No95, No101, No106 et 1095 (qui gagne Un lavabo en porcelaine)
En sautant de mon lit, j'ai compté les morceaux
C'est alors que j'ai vu le regard inhumain de ton amant maudit qui me lorgnait comme une bête à travers les pales du ventilateur tout en faisant l'amour dans une baignoire remplie de choucroute garnie

Tu as la splendeur d'un enterrement de première classe ( x2 )
Et moi je suis timide comme un enfant mort-né. ( x2 )
timide ! mort-né !
Dans x temps il se peut que les lamelles de mes semelles se déconnectent et que tu les prennes sur la gueule...
Je t'aime, je t'aime
Et je t'offre ma vie et je t'offre mon corps,
Mon casier judiciaire et mon béribéri, je t'aime !




Elle va même démarrer les concerts de sa tournée 1988-1989 dans une ambiance de délire très communicative Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2609
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Ven 23 Oct 2015 - 20:22

Pour écrire ça, il faut être shooté à la grenadine coupée à l'eau minérale. N'est pas poète et encore moins surréaliste qui veut.
J'apprécie de moins en moins Thiéfaine, mais alors là !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 25 Oct 2015 - 21:19

J'crois qu'il est largement considéré comme un grand auteur/poète de toute façon.

Ca c'était les débuts, il vendait 2-3000 disques "sous le manteau". J'adore ce délire, ça anticipe l'explosion de groupes fous comme les Béruriers noirs, tout ce rock et le punk des années 80-90. Maintenant, il est un peu plus consensuel dans la forme, mais c'est un peu moins percurant sur scène, excepté quelques titres récents qui passent bien.

Son texte fait pour l'album concept de Grand Corps Malade est top !

https://www.dailymotion.com/video/x3auofu


CHEZ DAVE EN SEPTEMBRE 2015 & CHEZ DRUCKER EN OCTOBRE 2015 ... comme un chanteur de variété :

A vivement Dimanche sous la demande de ... Jean Marie Bigart Shocked   Drucker moins froid avec lui que lors de la soirée sur Ferrat.






STRATEGIE DE L'INESPOIR ( 2014 )

je croise des soleils aux ardeurs érotiques
avec des cris perdus sur des sourires de femmes
bercé par les étoiles d'une essence romantique
j'ai trop longtemps cherché mes visions dans les flammes
je veux brûler pour toi petite
je veux brûler pour toi

la vitesse de la lune autour de nos orbites
n'arrête pas les sanglots froids de l 'humanité
et l’œil désespéré dans son triangle en kit
semble soudain jaloux de nos fiévreux baisers
je veux brûler pour toi petite
je veux brûler pour toi

je veux brûler pour toi petite
mais gâche pas mon enfer
avec ton paradis
je veux brûler pour toi petite
mais lâche pas tes prières
sur mes cris hypocrites

d'aucuns me disent rebelle et d'autres ignifugé
mais mes divagations n ' emmerdent plus personne
je caresse mon corbeau en chantant Duruflé
et joue pour les voyous virés de la Sorbonne
je veux brûler pour toi petite
je veux brûler pour toi
je veux brûler pour toi petite
je veux brûler pour toi
Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2609
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Lun 26 Oct 2015 - 9:07

Adoubé par Dave, Bigard et Drucker. Prochaine émission "Dorothée" ?
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 22 Nov 2015 - 10:08

Ah bah Frace TV l'aime beaucoup maintenant : 1H20 émission ALCALINE



La fille du coupeur de joints ( 1978 et même avant )
Angélus ( 2014 )
Bipède à Station Verticale ( 1986 )
En remontant le fleuve ( 2014 )
Dans la ruelle des morts ( 2011 )
Errer Humanum Est ( 1988 )
Lorelei Sebasto Cha ( 1982 ) avec Jeanne Cherhal
Femme de Loth ( 1984 )
Les dingues et les paumés ( 1982 )
Fenêtre sur Désert ( 2014 ) avec Armand Mélies
Stratégie de l'inespoir ( 2014 )
Un automne à Tanger ( 1990 )
Confession d'un never been ( 2005 )
Alligator 427 ( 1979 )
Amour désaffecté ( 2014 )
Je t'en remets au vent ( 1978 )


Ainsi que :
Armand Méliès - Constamment je brûle ( 2015 )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Sam 5 Mar 2016 - 12:19


Et un nouveau LIVE de Thiéfaine ! DVD et 2CD.








HUBERT FELIX THIEFAINE - Errer Humanum Est ( Paris - Palais des Sports 2015 )



Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Jeu 28 Avr 2016 - 23:16

Le Live est sorti, c'est toujours un plaisir. Ca doit être le 10e témoignage live qui sort officiellement. Y a peu de gens en France qui en ont sorti autant, sans doute Johnny Hallyday, Sardou ...

Toujours intéressant de l'écouter en interview, sur son inspiration, ses références, son rapport à la société. Et l'interviewer est bon, ça fait plaisir :

Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2609
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 1 Mai 2016 - 11:49

Une fois pour toutes Monsieur Thiéfaine, on ne dit pas c'est mon media mais c'est mon medium, car media est un pluriel, Monsieur Thiefaine.
Pour le reste Laurent, je ne vois pas trop l'intérêt de ce qu'il dit.
Mais c'est bien Laurent, tu t'accroches : un jour vous serez deux à apprécier Monsieur Thiéfaine.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Lun 17 Avr 2017 - 14:10

Je visionne beaucoup ces derniers temps les nombreuses invitations de Hubert-Félix sur France Television depuis 5 ans. Il est devenu fréquentable, il fait moins peur ( Merci Nagui depuis fin des années 90 et Ruquier depuis 2005 de lui avoir ouvert la porte des plateaux de France TV ).  Même Drucker qui ne voulait pas le voir depuis de décennies a été contraints - par deux fois - à l'inviter dans ses émissions.

Et plus amusant encore, c'est la réaction des autres artistes qui le regardent un peu comme un extra-terrestre, ou d'un air un peu étrange, comme s'ils redécouvraient le jurassien des décennies après.

Hommage à LEO FERRE :

Patrick Bruel admiratif et même hyper élogieux, Laurent Voulzy interloqué

Hommage à LEO FERRE :

Claire Kehm fascinée, Francis Cabrel un peu étrange dans ses réactions

Hommage à JEAN FERRAT :

Julien Doré magnétisé, Isabelle Aubret totalement impliquée

Hommage à JEAN FERRAT

Drucker froid, mais bien obligé de le remercier et ça se voit que ça lui coûte  Mr. Green   Et Nelson Monfort dans le public très à l'écoute
Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2609
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Lun 17 Avr 2017 - 18:19

Mais pourquoi diantre ne porte t il pas une robe de Loretta ? il aurait au moins un intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mar 7 Nov 2017 - 0:20



Mise en vente 1 an avant la tournée. Et hop, un nouveau "Bercy" prévu pour Thiéfaine. clown I love you

À cette occasion, les 17 ALBUMS STUDIO d’H.F. THIEFAINE seront remasterisés en vinyles et publiés tout au long de l’année avec des surprises à découvrir.

Pour fêter plus spécialement la date anniversaire de Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s’émouvoir, ce premier album sera réédité – en DOUBLE CD et DOUBLE VINYLE – dans une édition collector agrémentée de contenus totalement inédits .



1er album 1978 - "Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir ...


DATES DE LA TOURNÉE :

– Vendredi 12 octobre 2018 – NANTES – Zénith
– Samedi 13 octobre 2018 – BORDEAUX – Arena
– Jeudi 18 octobre 2018 – RENNES – Liberté
– Vendredi 19 octobre 2018 – ROUEN – Zénith
– Samedi 20 octobre 2018 – LILLE – Zénith
– Jeudi 8 novembre 2018 – METZ – Arènes
– Vendredi 9 novembre 2018 – PARIS – AccorHotels Arena
– Samedi 10 novembre 2018 – DIJON – Zénith
– Mercredi 14 novembre 2018 – LYON – Halle Tony Garnier
– Vendredi 16 novembre 2018 – TOULOUSE – Zénith
– Samedi 17 novembre 2018 – CLERMONT – Zénith
– Dimanche 18 novembre 2018 – MONTPELLIER – Zénith
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 3 Déc 2017 - 0:16



Plusieurs médias écrits :

TELERAMA :

http://www.telerama.fr/musique/hubert-felix-thiefaine-soft-machine,-cetait-comme-une-etoile-tombee-du-ciel,n5365131.php

Il évoque pêle-mêle des souvenirs de chanteurs/musiciens dont on n'aurait pas forcément imaginé venant de lui :
Berthe Sylva, Johnny Hallyday, Michel Legrand, l'horreur de ses cours de solfège,  la mélancolie de Richard Anthony, Charles Trénet, Soft Machine, François Bérenger, Ferré

Puis d'où vient sa famille, ses poètes fétiches, sa passion des yéyés  quand il était ado ...


PARIS-MATCH : Autoportrait en 7 chansons
http://www.parismatch.com/Culture/Musique/Thiefaine-autoportrait-en-7-chansons-1406906

Anecdotes et évolution de son écriture avec l'âge et les années.


Intéressant son explication de son choix numéro 6 :

« LA RUELLE DES MORTS » (2011)
« C’est la première fois où j’utilise sciemment la nostalgie, en évoquant cette rue qui était devant chez nous. Avec la vie, mon écriture a changé. On n’écrit pas pareil quand on a une forte tendance alcoolique que lorsqu’on est sobre. Je suis plus délicat, je connais mieux la poésie qui m’a précédé, ce qui n’était pas le cas dans les années 1980. J’écris avec plus d’élégance. J’ai laissé mon humour de provocation de côté. Il y a un âge où il faut dépenser son énergie et un âge où il faut l’économiser. Cette chanson figure sur l’album qui m’a permis d’obtenir deux Victoires de la musique et pas mal de médailles. Je pensais m’en foutre, mais cela m’a permis d’aller vers le grand public. J’ai fait 45 festivals, je n’étais plus obligé d’expliquer ce que je faisais. Avant, j’avais encore l’impression d’être le mec qui chantait dans le métro… »




Avec nos bidons en fer blanc
On descendait chercher le lait
A la ferme au soleil couchant
Dans l'odeur des soirs de juillet
On avait l'âge des confitures,
Des billes et des îles au trésor
Et on allait cueillir les mûres
En bas, dans la ruelle des morts

On nous disait que Barbe Rousse
Avait ici sa garnison
Et que dans ce coin de cambrousse
Il avait vaincu des dragons
On avait l'âge de nos fêlures
Et on était conquistadors
On déterrait casques et fémurs
En bas, dans la ruelle des morts
Dans la ruelle des morts

On arrosait toutes nos victoires
A grands coups de verres de kéfir
Ivres de joie et sans l'savoir
On reprenait Mers el-Kebir
Puis c'étaient nos chars en Dinky
Contre les tigres et doryphores
Qui libéraient la French County
En bas, dans la ruelle des morts

Que ne demeurent les printemps
A l'heure des sorties de l'école
Quand les filles nous jouent leurs seize ans

Pour une bouille de Royale Menthol
Je n'sais plus si c'était Françoise, Martine, Claudine ou Marie-Laure
Qui nous f'saient goûter leurs framboises
En bas, dans la ruelle des morts
dans la ruelle des morts
dans la ruelle des morts

Que ne demeurent les automnes
Quand sonne l'heure de nos folies
J'ai comme un bourdon qui résonne
Au clocher de ma nostalgie
Les enfants cueillent des immortelles,
Des chrysanthèmes, des boutons d'or
Les deuils se ramassent à la pelle
En bas, dans la ruelle des morts
Dans la ruelle des morts
Dans la ruelle des morts

Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mer 31 Jan 2018 - 23:29

2018 est l'année de toutes les rééditions pour Thiéfaine :



Pour mon plus grand bonheur !

En 2018, à l’occasion de l’anniversaire de ces 40 années de discographie, les 17 albums studios d’HFT seront remastérisés en vinyles et publiés tout au long de l’année.

____________________________________________________________________________

L’INTÉGRALE DES ALBUMS STUDIOS EN VINYLES : à compléter tout au long de l’année

Immédiatement disponibles dans ce coffret :
► LES 3 PREMIERS ALBUMS remasterisés à partir des bandes analogiques :
– La version Legacy collector 2018 de … Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s’émouvoir… incluant un bootleg inédit de 1978
Autorisation de délirer 1979
De l’amour, de l’art ou du cochon ? 1980
Bluesymental Tour (INÉDIT en version audio et disponible uniquement dans ce coffret) :
un 3LP incluant 19 titres en public enregistrés en 1991
► Un texte inédit d’HFT

SORTIES SUIVANTES :

06 avril 18 : Dernières balises (avant mutation) 1981 / Soleil cherche futur 1982 / Alambic-Sortie Sud 1984
04 mai 18 : Météo Für Nada 1986 / Eros Über Alles 1988
01 juin 18 : Chroniques bluesymentales 1990 / Fragments d’hébétude 1993
07 septembre 18 : Bonheur & Tentation (la réunion des albums Le bonheur de la tentation 1996 & La tentation du bonheur 1998 )
05 octobre 18 : Défloration 13 2001 / Scandale mélancolique 2005 / Amicalement blues 2007
09 novembre 18 : Suppléments de mensonge 2011 / Stratégie de l’inespoir 2014
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Dim 25 Fév 2018 - 15:56


2018 - 40 ans de carrière discographique et les 70 ans de Thiéfaine.

Outre tous les albums en vinyles, son 1er album ressort en double CD avec en supplément, un concert inédit de 1978 à Lons-le-Saunier, chez lui en Franche-Comté



Sortie le 2 mars


HUBERT FELIX THIEFAINE - Le chant du fou ( 1978 )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Lun 14 Mai 2018 - 23:51

1981 sur France 3 - Thiéfaine avec 32 ans !   Smile  



Rock-Autopsie
Court-Métrage
Groupie 89 Turbo 6

Les stars du rock de l'époque en prenne pour leur grade  Laughing

ROCK AUTOPSIE ( 1979 )
Quelque part sur la sixty-one, Abraham s'est flingué
En voyant dieu sur sa guitare complètement défoncé
Mais le guignol au tambourin double des mômes 12 et 35,
N'arrive même plus à jouer : baby ça vient ne change pas de joint.
Satan va plus chez Mick Jagger voir ses admiratrices,
Bouffer la bidoche de leurs mères dans des tubes en plastique.
Au dernier banquet des zonards j'ai failli m'étrangler
Quand j'ai vu lady Jane au bras d'un prêtre-ouvrier.
Veuillez parler à mon flipper, mon juke-box est malade.
Oh, yeah !

Les Beatles ont bouffé leur pomme en se grattant le nœud
Pendant que lady Madona suçait le marchand d'œufs.
Mais qui donc a dit à Lucy qu'on a besoin d'amour,
Qu'c'est en s'tapant de vieux rassis qu'Beethoven devint sourd ?
Qui donc peut me dire qui est qui ? in my generation
C'est-y-toi monseigneur Lefebvre ou c'est toi Pete Townsend ?
Quand on descendait Liverpool debout sur nos scooters,
Parait la reine bandait en reprenant du camembert.
Veuillez parler à mon flipper, mon juke-box est malade.
Oh, yeah !

Manhattan ou Berlin, pas même une chatte sur le trottoir.
Lou Reed a dérapé sur la peau d'un revendeur noir
Mais les mecs de son fan-club se sont encore sentis frustrés
Quand ils ont su que loulou mettait de l'eau dans son L.S.D.
Les requins du show-biz ont enterré l'enfant vaudou.
J'ai retrouve son mediator qui traînait dans la boue.
Parait que son remplaçant est un vieux soliste manchot
Qui joue de la pedal-steel avec sa pompe à vélo.
Veuillez parler à mon flipper, mon juke-box est malade.
Oh, yeah !

Grand-mère va plus au Père Lachaise pleurer sur Morrison.
Avec ses melody maker elle fait des paillassons
Mais elle m'a dit qu'elle irait bien se taper du Friskies
Au prochain festival de Colombey-les-deux-Eglises.
Mon beauf' veut plus jouer "love me tender" sur sa Fender
Et je suis trop crevé pour faire la partoche à ma sœur
Alors je reste à la maison sur du traditionnel,
Avec de vieux bouseux qu'essaient de jouer carol sur une vielle.
Veuillez parler à mon flipper, mon juke-box est malade.
Oh, yeah !
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Lun 24 Sep 2018 - 23:57

Thiéfaine, 70 ans,  de retour sur scène à partir du 12 octobre pour 12 grandes salles françaises  cheers

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/thiefaine-se-battre-jusqu-au-dernier-moment-5981914?viewPayToken=14d400a1-16c4-458b-8f07-1ac4d4f859f2



Thiéfaine : « Se battre jusqu’au dernier moment »
Pour célébrer ses 40 ans de musique, Hubert-Félix Thiéfaine sera en concert au Zénith de Nantes, le 12 octobre. | YANN ORHAN
Recueilli par Geoffroy BOUL.

Publié le 23/09/2018 à 16h08

À 70 ans, Hubert-Félix Thiéfaine reprend le chemin de la scène, au moment de célébrer ses 40 ans de musique. L’auteur de La Fille du coupeur de joints s’arrêtera au Zénith de Nantes, vendredi 12 octobre.

Quel est votre état d’esprit au moment d’entamer cette nouvelle tournée ?

On va faire douze dates. On a pas mal joué au cours de cette dernière décennie, avec deux spectacles différents et deux albums. Pour ces 40 ans, on va privilégier les morceaux plus anciens. On gardera évidemment les grands classiques. Les albums sont comme des balises. Chacun correspond à une période et ce sera le but des douze prochains concerts : traverser et évoquer chacune de ces périodes.

Vous avez l’image d’un chanteur réservé, discret et pourtant, vous aimez profondément la scène. Est-ce un paradoxe ?

J’en ai conscience. Mais je sépare la scène de ma vie. C’est exagéré de dire que je suis timide et réservé. Je ne suis pas une grande gueule. Je n’aime pas parler. C’est pour ça que j’écris des chansons. J’aime les mots, et je trouve un peu stupide de les gâcher dans des banalités. Ce qu’on me reproche, c’est de ne pas être présent dans certains médias. La réserve ou la timidité ça ne vaut que pour la télé et la radio. J’ai toujours été suivi depuis mes débuts par la presse régionale, par exemple.

La Fille du coupeur de joints reste votre plus grand succès. Une chanson que vous avez imaginée assez tôt ?

Je devais être à la fac. Je l’ai écrite pour amuser des copains. Je n’écrirais pas ça aujourd’hui, mais je n’ai pas de regret. Elle vient égayer une discographie un peu plus noire. C’est une chanson d’un mec qui a 18, 19 ans.

Est-ce qu’à 70 ans, on peut être apaisé ?

Je ne suis pas quelqu’un d’apaisé. Je crois que tout jeune, j’étais déjà forgé comme je le suis aujourd’hui. Je ne m’exprimais pas de la même façon, mais ma vision était la même. Je me faisais peu d’illusion sur le futur. Finalement c’est un peu comme aujourd’hui.

Pourtant, aujourd’hui vous semblez loin de la révolte, de la colère des premiers disques. Vos derniers albums, s’ils ne sont pas « apaisés », paraissent plus calmes…

C’est une combinaison de l’âge et du recul qui grandit, certainement. D’un côté, je n’ai pas envie de refaire certaines choses stupides. De l’autre, j’ai l’âge de mes artères. Je n’ai simplement pas la même énergie à dépenser. C’est quelque chose d’assez naturel.

Comment voyez-vous le monde qui vous entoure ?

C’est assez difficile. Ce que j’écrivais il y a trente ou quarante ans ressemblait à de la science-fiction ; je pense à  Alligator 427 ou même  Quand la banlieue descendra sur la ville. Aujourd’hui, je m’aperçois que ce n’est plus du tout imaginaire. C’est la réalité. Et la réalité ne m’intéresse pas. J’écrivais ça, justement, pour échapper à la réalité.

Vous êtes nostalgique de cette époque-là, celle de vos débuts ?

J’ai toujours été un peu solitaire. J’ai essayé de fuir ce monde que je trouvais pénible et agaçant. Maintenant, c’est autre chose. Il y a une arrogance et un laisser-aller qui me déplaisent. J’ai l’impression qu’il n’y a plus rien qui fonctionne, qu’on retourne peu à peu vers la barbarie. Et ça ne remplit pas le cœur de baume ni d’espoir. Il va falloir se battre. Se battre jusqu’au dernier moment.

Vendredi 12 octobre, à 20 h, Zénith de Nantes Métropole. Tarifs : de 39 à 52 €.


Ses souvenirs de Nantes

À la fin des années 1970, on jouait dans une grande salle de sport, avec des loges qui donnaient sur la salle. C’est la première fois que j’ai atteint 2 000 spectateurs. Après, il y a eu la Beaujoire. Il fallait un quart d’heure pour aller de la loge à la scène. Il y avait un écho incroyable. Je me souviens qu’on pouvait voir les bateaux sur la Loire, c’était bien.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent78
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 3475
Age : 42
Localisation : 78
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mar 25 Sep 2018 - 0:08

Et une interview plus intéressante !

http://www.bordeaux7.com/bordeaux-culture/sorties/2018/09/23/remords-regrets-linterview-de-thiefaine-concert-a-larena/


Une affaire de famille : aujourd’hui, Hubert-Félix Thiéfaine tourne avec à ses côtés son fils Lucas à la guitare, et son fils Hugo est son manager. © Loreleï Production


« Ni remords ni regrets », l’interview de Thiéfaine avant son concert à l’Arena

Par bordeaux7 le 23 septembre 2018 à 22:33


En quatre décennies, sans beaucoup d’aide des médias mais avec son style unique, Hubert-Félix Thiéfaine s’est hissé au panthéon des grands poètes et interprètes français. Une carrière qu’il retrace avec un double album* et une tournée de douze dates seulement, dont l’Arena Bordeaux Métropole à Floirac où il lancera la saison de concerts le 13 octobre. Entretien.

Quel regard portez-vous sur ces 40 années écoulées ?

Eh bien, c’est assez divers, selon les humeurs (rires). Les jours où je vais bien, je me dis que j’ai passé ma vie à réaliser un rêve de gosse, à le dépasser même. Ce qui est plutôt rare, il me semble, alors je me dis que je me suis plutôt bien débrouillé de ce côté-là.

Pour cet état des lieux, il y a eu pas mal de titres que j’ai réveillés… et il y en a un certain nombre dont je suis content. Je ne m’attendais pas à ça, moi qui suis toujours un peu sévère avec moi-même – le type-même du perfectionniste blessé par son imperfection. Je ne pensais pas que j’écrivais comme ça. Et, avec le recul, je me dis que je n’écrirais plus du tout comme ça. Et c’est ça qui est bien. L’ensemble a plutôt une belle tenue, alors je n’ai ni remords ni regrets.

Vous souvenez-vous des débuts, le départ du Jura pour Paris ? C’était difficile ?

Disons que je suis… parti. Je le voulais, je l’ai fait. Je savais que ça ne serait pas évident. En plus, à l’époque, au début des années 1970, c’était la fin des cabarets, alors j’ai passé une petite décennie difficile. Mais riche de belles rencontres, qui ont abouti au premier album, « Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s’émouvoir » en 1978. Là, ça y était, j’avais enfin ma carte de visite, ma carte d’identité… Mon permis de travail. Mais en fait, comme j’avais commencé à écrire dès mes 12 ans, dès mes premières années parisiennes j’avais déjà la matière des trois premiers albums.

Il a fallu attendre 2012 pour la reconnaissance avec deux Victoires de la musique [meilleur album de chanson, interprète de l’année, ndlr]. N’avez-vous pas souffert d’être boudé par les grands médias ?

Au début ça a pu me gêner, je trouvais que je n’étais pas traité comme les autres. Ce blackout par la télévision, la radio, une certaine presse magazine spécialisée bien parisienne. Ils ont la tête carré ces gens-là, ils disaient que je n’intéressais pas leur public… Mais j’ai très vite pu m’en passer. Au contraire, à chaque fois qu’un passage télé était annulé, j’étais content quand les autres pleuraient (rires) ! En fait, ce n’est pas mon terrain, être montré comme une marchandise, je n’ai pas choisi ce métier pour ça. Mon terrain c’est la scène, c’est là que je suis chez moi. Le public, ça, ce n’est pas abstrait. Je me suis habitué à ne pas être connu du grand public. On peut vivre sans : j’ai un public qui m’aime beaucoup et c’est assez jouissif. Depuis les années 1980, grâce à lui, les salles sont pleines. De fait, je crois avoir eu une carrière plus intéressante comme ça.

Sur scène justement, j’ai vu que vous étiez bien entouré, avec l’un de vos fils, Lucas, à la guitare. Et l’autre, Hugo, est votre manager ! En êtes-vous fier ?

Fier ? (rires) Je ne sais pas trop. C’est venu naturellement, à vivre au contact de la musique, ils y ont pris goût et plaisir. C’est un métier, un milieu difficile, en tant que père, j’aurais pu m’en inquiéter. Mais c’est sympa, et facile de travailler comme ça. Ça s’est fait doucement, et c’est très bien comme ça. Même si ça peut être fragile.

Votre public aussi est devenu plus familial, non ?

C’est vrai. J’ai démarré, j’avais un public de mecs. Et puis ça s’est féminisé, et maintenant ça réunit trois générations, avec même des petits de 10-12 ans qui sont nés dans mes chansons – et ils n’ont pas l’air d’en souffrir trop (rires). Ce que j’aime chez mes spectateurs, c’est qu’ils portent en eux un humanisme. Ils sont agréables, ce ne sont pas des casseurs. Il paraît que beaucoup de personnes sont jalouses de mon public, et les directeurs de salles me félicitent – voyez où ça va ! (rires) Personnellement, je n’en sais rien parce que je ne connais pas d’autre public. Mais le mien a la fidélité superbe… ▪

Recueilli par Sébastien Le Jeune
Revenir en haut Aller en bas
CLAUDE
Fan
Fan


Masculin
Nombre de messages : 2609
Age : 70
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   Mar 25 Sep 2018 - 9:11

C’est venu naturellement, à vivre au contact de la musique, ils y ont pris goût et plaisir.
ça commence comme ça, et puis on finit avec Mamie Rock !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hubert-Félix Thiéfaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hubert-Félix Thiéfaine
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hubert-Félix Thiéfaine
» Thiéfaine
» Thiefaine
» HUBERT FELIX THIEFAINE
» BASHUNG Alain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Totally Hardy :: AUTRES :: Blablatages-
Sauter vers: